La chaîne de Dieudonné saute!

Youtube se mobilise contre les propos incitant à la haine

À l’instar de Twitter, YouTube se dirige vers la mise en place d’une politique stricte des règles contre les discours de haine. Pour faire disparaître les contenus racistes et haineux de la plateforme, YouTube procède à la suppression des chaînes qui véhiculent des propos incitant à la haine.

Avec la nouvelle politique YouTube, le compte de Dieudonné n’a pas été épargné. Accusé de véhiculer des messages antisémites, le polémiste humoriste a perdu sa chaîne YouTube qui comptait plus de 550 vidéos et plus de 450.000 abonnés. Le nouveau règlement de YouTube stipule “que sont interdits tous les contenus incitant à la haine, ou la violence contre des individus en fonction de certaines caractéristiques dont l’âge, la caste, le handicap, l’origine ethnique, l’identité et expression de genre, la nationalité, la race, la situation au regard de l’immigration ou encore la religion”. Cette disposition mise en place par la plateforme intervient dans le sillage de la mort tragique de l’Afro-américain George Floyd, tué par un policier aux Etats-Unis. À travers une nouvelle politique de modération, YouTube souhaite corriger l’image de “tolérant aux contenus de haine” qui lui a été assignée par les internautes. Pour que le règlement soit efficace, YouTube a procédé à partir de lundi 29 juin à la suppression de chaînes suprémacistes ayant enfreint de façon répétée les règles soumises par la plateforme.

Haine hystérique
“Après avoir mis à jour nos règlements pour mieux résoudre la question des contenus suprémacistes, nous avons assisté à une multiplication par 5 du nombre de vidéos retirées et nous avons mis fin à plus de 25.000 chaînes pour violation de nos règles sur les discours de haine”, a expliqué un porte-parole de la plateforme de vidéos de Google. Dieudonné n’est plus sur YouTube et il n’y sera plus jamais! La plateforme n’a pas seulement supprimé la chaîne de l’humoriste, mais elle lui interdit catégoriquement de créer un nouveau compte portant son nom. La suppression du compte du polémiste artiste a été motivée par les propos antisémites véhiculés sur ses vidéos. Accusations antisémites, haine hystérique juive, Dieudonné ne s’est jamais voilé la face quant à ses positions incitant à la haine.

“Jésus est venu nous libérer des escrocs du Temple” est l’une des phrases de l’humoriste qui a été massivement partagée et reprise par les internautes incitant ainsi à haïr toute personne de confession juive. Sur un ton de moquerie, Dieudonné a toujours sous entendu le fait d’être conscient des complications que peuvent attirer ses propos. “Pas d’incitation à la haine, bien sûr”, lançait parfois Dieudonné avec des sourires à la caméra pour conforter l’hypothèse de vouloir transgresser les règles.

Pour réagir à cette suppression, Dieudonné accuse des “pressions israéliennes” sur son Twitter. Toujours présent sur Facebook et Twitter, l’humoriste en profite pour faire la publicité de son site décrit par Dieudonné comme “dernier bastion de liberté sur internet”. Dieudonné est le seul artiste français concerné par cette action. Mais il convient de noter que YouTube a également supprimé six chaînes de plusieurs suprémacistes blancs le 29 juin aux Etats-Unis. “Nous avons des règles strictes qui s’opposent aux discours de haine sur YouTube, et nous supprimons toutes les chaînes qui enfreignent, de manière répétée ou volontairement scandaleuse, cette politique”, a annoncé la plate-forme de vidéos détenue par Google.


X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger