Cessez-le feu à Gaza : le Maroc accueille favorablement la résolution du conseil de sécurité de l'ONU


La résolution a été accueillie favorablement par le Maroc. Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a exprimé, mardi 11 juin 2024, à Rabat, l’accueil favorable par le Maroc de l’adoption, la veille, par le Conseil de sécurité de l’ONU, de la résolution 2735 appelant à un cessez-le-feu en trois phases à Gaza et prévoyant "un grand plan de reconstruction pluriannuel".

En réponse à une question sur la position du Maroc quant à l’adoption de la résolution onusienne, lors d’un point de presse à l’issue d’entretiens avec la vice-Première ministre et ministre slovène des Affaires étrangères et européennes, Tanja Fajon, M. Bourita a indiqué que le Maroc se félicite de ce texte qui appelle à un cessez-le-feu immédiat, total et complet dans la Bande de Gaza, à un retrait complet des forces israéliennes de Gaza et au retour des déplacés.


Le Maroc considère cette résolution comme "un pas positif" pour arrêter la guerre, en harmonie avec l’appel de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, Président du Comité Al-Qods, à l’arrêt immédiat, total, et durable des hostilités, à l’acheminent sans entraves de l’aide humanitaire via tous les points de passage vers Gaza, et au rejet de tout déplacement de population, tout en considérant la Bande de Gaza comme une partie intégrante des territoires palestiniens".

Le diplomate marocain a rappelé que la résolution s’inscrit dans le droit fil de la Vision de Sa Majesté le Roi pour mettre fin à un conflit qui n’a que trop duré dans la région, conformément à la solution à deux Etats dans le respect du droit international et des résolutions de la légalité internationale, assurant que la négociation est la seule voie afin d'y parvenir.

Le Maroc espère que l’ensemble des parties se conforment aux termes de cette résolution pour mettre fin aux souffrances des populations civiles après huit mois de guerre destructrice à Gaza. Plus de 37 000 Palestiniens ont trouvé la mort, en majorité des civils innocents, depuis le début de l'offensive israélienne sanglante dans la bande de Gaza.

Articles similaires