CGAM Hssabe 970X250

Edito

Enfin une loi des finances rectificative?

Alors que de nombreuses parties le demandent depuis plusieurs semaines, l’Exécutif pourrait bien, prochainement, procéder à une rectification de loi des finances. Ver

Lire la suite

Les fraudes et les magouilles des patrons ne peuvent être tolérées comme en "temps normal"

Est-ce qu’il y a un temps où l’on peut tolérer l’impunité des magouilleurs et des fraudeurs et un autre temps qui ne le permet pas? Le ministre de l&rsquo

Lire la suite

Étape 3, confinement total

Aujourd’hui, au Maroc, il est question de cultiver une culture de confiance entre nous et dans nos institutions. C’était attendu. Et c’était inévitable. Atten

Lire la suite

QUAND ON AIME SON PAYS, ON DONNE

Il n’y a pas de classes sociales pour distinguer la générosité des Marocains. Et il n’y a pas d’échelles pour mesurer leur marocanité. Je suis u

Lire la suite

Le leadership de la monarchie

Lorsque l’essentiel national est en cause, les Marocains ne sont pas désarmés, ni fragilisés, attachés qu’ils sont aux fondamentaux de la Nation. Un rè

Lire la suite

2 Milliards de dhs seulement pour lutter contre le Coronavirus

Comment admettre que seulement 6% de l’argent injecté dans le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Covid-19 ont été accordés aux mesures sani

Lire la suite

Projet de loi : un surendettement en devises injustifié !

On ne peut pas accorder des pouvoirs étendus sans contrôle au ministre des Finances sous prétexte que nous sommes en crise sanitaire. Mais comment peut-on faire passer inaper&cc

Lire la suite

Le Maroc et l'après-crise

C’est un Etat social qui doit être désormais à l’ordre du jour. Que faire demain ? Comment anticiper sur l’aprèscrise ? Une double interrogation taraude

Lire la suite

Contribution au fonds spécial COVID-19: après vous M. El othmani et votre équipe !

Ni M. El Othmani ni aucun des membres de son équipe, confinés, n’ont fait preuve de solidarité. Depuis la création, le 17 mars 2020, sur instructions royales, du F

Lire la suite

Absence de dépistage dans les aéroports: une porte d'entrée du Coronavirus au Maroc

Il faut extirper le mal depuis sa racine. La faille, la grande faille, réside dans nos aéroports. Ceux qui rentraient au Maroc après un voyage à l’étranger

Lire la suite