"Carte postale", film documentaire de Asmae El Moudir

A la recherche de ses origines

Les amoureux du 7ème art étaient au rendez-vous jeudi 22 septembre 2022 à la salle Megarama Goya, à Tanger, avec Carte postale, un film qui symbolise une lettre d’amour entre une fille et sa maman. Un autre prétendant au titre du meilleur documentaire! Primé dans plusieurs festivals internationaux de renom, Carte postale raconte l'histoire de l'odyssée spirituelle de l'auteure et réalisatrice Asmae El Moudir, dont le catalyseur a été une simple photo sur le dos d'une carte postale qu’elle a retrouvée enfouie dans les affaires de sa mère. De quoi s’agit-il? La photo montre la Zaouia d’Ahansal, où la mère de Asmae a grandi et appris à forger sa personnalité. Une fois devenue réalisatrice et munie d'une grande envie de découvrir le passé et les origines de celle qui l’a mise au monde -également ses origines-, Asmae décide de se rendre à la Zaouia d’Ahansal, un village reculé dans le Haut-Atlas, pour réaliser cette œuvre cinématographique qui recèle une histoire intime.

En substance, le documentaire fait la lumière sur certains aspects à caractère social, comme la migration, la situation de la femme et le manque de services médicaux dans le milieu rural et l'éducation, en utilisant une approche fort émotionnelle. Le spectateur est amené, à travers des cadrages ingénieux et une utilisation de musique frugale mais émouvante, à s'identifier aux différents personnages, et principalement à Oum el-Aïd, une jeune fille du village.

M.K.