Caroline Traverse déclare n'avoir jamais soutenu l'avocate pro-polisario Leïla Aïchi


La candidate française du parti présidentiel Renaissance dans la 9ème circonscription des Français de l’étranger (Afrique du nord et de l’ouest), Caroline Traverse, a affirmé qu’elle n’a jamais soutenu l’avocate algérienne Leïla Aïchi, connue pour ses positions acharnées contre le Maroc et en faveur du polisario.

Interrogée par le média lesfrançais.press sur un prétendu soutien relayé par certains journaux marocains, Mme Traverse a précisé qu’elle ne soutient «ni l’une ni l’autre partie». Cette attitude, poursuit-elle, s’appliquera à son mandat en raison de la non-appartenance de ce «domaine» à l’appareil législatif.


Elle a, en outre, argué que les députés français ne sont pas en mesure de prendre des positions sur ce genre de sujets, notant que «c’est le rôle de l’exécutif».

La réponse de Caroline Traverse vient en réaction à certains médias qui avaient fait état, en février 2023, d’un soutien que l’avocate française aurait apporté à Leïla Aïchi en 2017, alors candidate pour la même circonscription.

Articles similaires