AFFAIRE DU FINANCEMENT LIBYEN DE LA CAMPAGNE DE 2007 DE NICOLAS SARKOZY

Carla Bruni Sarkozy entendue par la justice française


Carla Bruni-Sarkozy, épouse de l’ex-chef de l’État français, Nicolas Sarkozy, a été entendue jeudi 2 mai 2024 en qualité de suspecte dans un volet de l’enquête tentaculaire sur le financement libyen de la campagne présidentielle de son mari en 2007.


La chanteuse et ancienne top model de 56 ans doit s’expliquer sur son possible rôle dans la spectaculaire volte-face de l’intermédiaire francolibanais Ziad Takieddine qui avait, fin 2020, subitement et temporairement dédouané Nicolas Sarkozy après avoir été son principal accusateur dans le dossier dit des fonds libyens. La justice soupçonne plusieurs personnes dans l’entourage de l’ex-président (2007-2012) d’avoir orchestré cette rétractation dans le but de peser sur le cours des investigations.

Nicolas Sarkozy, qui conteste les faits, a lui-même été inculpé début octobre dans ce volet, pour recel de subornation de témoin et association de malfaiteurs en vue de la préparation d’escroqueries au jugement en bande organisée. Carla Bruni-Sarkozy, qui a épousé Nicolas Sarkozy en 2008, avait été entendue comme simple témoin en juin 2023 dans cette enquête, mais certains éléments ont conduit le juge chargé des investigations à la considérer comme mise en cause.

Articles similaires