Caricatures du prophète Mohammed : le numéro 1407 du Magazine Marianne interdit au Maroc


Logo du Magazine Marianne


Le numéro du 29 février au 6 mars 2024 du magazine français Marianne a été interdit au Maroc. Cette décision des autorités marocaines a été prise en vertu des articles 31 et 94 de la loi sur la presse et l’édition, lesquels interdisent la publication de tout document portant atteinte à la religion musulmane.

En clair, dans sa rubrique Evénement,  pages 14 et 15, l'hebdomadaire français publie un débat sous le titre "les jeunes sont-ils devenus anti laïques ?", entre Martin Lom, président de l'association Génération Charlie, qui défend les valeurs du journal Charlie Hebdo auprès des jeunes et Samuel Grzybowski, fondateur de "Coexister", un "mouvement de jeunesse interconvictionnel", afin de débattre au sujet de la laïcité chez les jeunes.

Sur la page 15, en guise d'illustration de l'échange entre les deux intervenants, Marianne reprend la photo de la Une de Charlie Hebdo de février 2006, caricaturant le prophète Mohammed, avec le titre "Mahomet débordé par les extrémistes" et la citation fictive " C'est dur d'être aimé par des cons".

Ces caricatures avaient été à l'origine, le 7 janvier 2015, d'une attaque contre le journal satirique Charlie Hebdo, laquelle a fait 12 morts et 11 blessés. Le Magazine Marianne provoque régulièrement la polémique dans certains pays musulmans pour sa ligne éditoriale jugée islamophobe. 

Articles similaires