CGAM Hssabe 970X250

La capitale du Souss renaîtra-t-elle de ses cendres ?

L’ETAT SUBVENTIONNE LA RÉNOVATION DES HÔTELS À AGADIR

Agadir est devenue une ville touristique fantôme. Avec la crise du Covid-19 qui a gagné du terrain dans la cité, les hôtels qui sont pour la plupart dégradés sont désertés par les touristes. Nombre d’entre eux sont fermés. Mais l’offre de la Société de développement touristique de la région pour les rénover semble susciter l’espoir chez les hôteliers.

À Agadir, le tourisme a subi une chute brutale bien avant l’éclatement du Covid-19. Mais l’arrivée de ce virus dans notre pays a aggravé davantage la situation touristique dans la perle du sud. Outre la baisse significative des touristes et la négligence inexpliquée dont est victime la ville de la part des autorités locales pendant de nombreuses années, il y a aussi le parc hôtelier qui souffre d’une vétusté considérable.

Tous les hôtels, à part quelques nouvelles unités, sont dans un état dégradé et leurs infrastructures touristiques n’offrent plus la qualité de service exigée par les touristes internationaux. C’est pour cela que la Société de développement touristique (SDR) de la région Souss-Massa vient de lancer, mardi 8 décembre 2020, un appel à manifestation d’intérêt au profit des propriétaires et gestionnaires des établissements hôteliers désirant bénéficier de la subvention dédiée à la rénovation et la mise à niveau du parc hôtelier.

Il s’agit de l’octroi d’une subvention financière à hauteur de 30% du coût total de la rénovation de l’établissement, plafonnée à 10 millions de dirhams et un accompagnement technique personnalisé.

Les critères et procédures de sélection des candidats sont détaillés dans le manuel des procédures élaboré par la SDR. Les dossiers de candidature doivent être déposés au plus tard le 31 décembre 2020 à 15h00, au siège social de la SDR ou envoyés par mail à l’adresse: programmerenovation. sdrt@gmail.com.

Procédures de sélection
Dans les autres détails techniques, peuvent bénéficier de cette subvention les entreprises, les personnes physiques ou morales de droit marocain présentant un programme de rénovation d’un établissement d’hébergement touristique classé, satisfaisant à certaines conditions, à savoir être en exploitation de manière continue ou discontinue depuis au moins 5 ans. Ces établissements doivent aussi présenter un programme de mise à niveau intégré que l’entreprise s’engage à mettre en oeuvre dans un délai maximum de 3 ans.

Ceux-ci doivent être en situation régulière vis-àvis de l’administration fiscale et de la CNSS et ne pas faire l’objet d’une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire. Le programme de rénovation consiste à diversifier et thématiser l’offre touristique, accompagner les tendances internationales, mettre à niveau le produit touristique et améliorer la compétitivité du secteur.

L’offre de la Société de développement touristique semble intéresser les propriétaires des hôtels. Mais ils ne se bousculent pas encore au portillon. Jugeant l’offre insuffisante, ils demandent, compte tenu de leurs conditions financières difficiles, une prise en charge publique pour au moins la moitié du coût de la rénovation.