La candidature tripartite pour la coupe du monde 2030 fait écho dans les médias internationaux

Le Maroc, un pays de fierté


La candidature conjointe du Maroc, de l’Espagne et du Portugal pour accueillir la Coupe du Monde fait écho dans les médias internationaux qui ont salué cette candidature tripartite comme étant une alliance stratégique d’exception.

La candidature conjointe du Maroc, de l’Espagne et du Portugal pour accueillir la Coupe du Monde 2030 a suscité un grand engouement dans le monde du football. Les médias internationaux ont salué cette candidature tripartite comme étant une alliance stratégique d’exception, portée par l’élan d’un pays ambitieux. Le Maroc, pays africain et arabe qui su faire la différence au Mondial Qatar, apporte une touche de panache, de fierté et d’enthousiasme à cette candidature, se distinguant ainsi de la concurrence. Selon «The Times», cette candidature est imbattable, «Le Maroc rejoint l’Espagne et le Portugal dans une candidature ‘imbattable’ pour la Coupe du monde 2030» , titre le quotidien britannique.

Le journal souligne que le Maroc pourrait obtenir la plupart des 54 voix africaines, en plus des 55 votes en Europe, pour un total de 109 votes, soit plus que les 106 voix nécessaires pour remporter l’organisation de la Coupe du Monde. « The Times » a également considéré que l’entrée du Maroc dans cette candidature a porté un coup dur au dossier de l’Arabie Saoudite.

Pour sa part le journal sportif portugais A Abola a annoncé que «Nous sommes face, à ce jour, à la candidature la plus forte pour l’organisation de la Coupe du Monde 2030. Avec le retrait de l’Ukraine du ticket ibérique, non seulement en raison du chaos qui s’est emparé de la fédération locale, dont le président était impliqué dans des affaires de corruption, mais aussi en raison de l’imprévisibilité de la fin de la guerre. La candidature a non seulement été déchargée politiquement, mais elle a aussi gagné un atout important avec l’entrée d’un pays issu d’une confédération, la CAF, qui ne dispose que d’une voix de moins que l’UEFA (44 voix contre 45 voix), ce qui augmente de manière exponentielle les chances de succès », en parlant du Maroc.

Les médias arabes n’ont pas tardé à soutenir la candidature du Maroc également. Al Jazeera a même rappélé la performance historique du Maroc à la Coupe du Monde 2022, où les Lions de l’Atlas, ont atteint les demi-finales, devenant ainsi la première équipe arabe et africaine à atteindre ce stade de la compétition. En février de cette année, le Maroc a également accueilli la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA.

Mouvement stratégique
CNN a également salué la performance du Maroc à la Coupe du Monde 2022, où l’équipe nationale a battu l’Espagne et le Portugal lors des phases éliminatoires. La candidature tripartite a été considérée comme très solide, avec des chances accrues de remporter l’organisation de la Coupe du Monde 2030. Selon ABC, l’adhésion du Maroc est un mouvement stratégique qui augmentera les chances d’accueillir le Mondial 2030. Cependant, la concurrence sera rude, avec d’autres candidatures telles que l’Arabie Saoudite et un quatuor de l’Argentine, de l’Uruguay, du Chili et du Paraguay également en lice pour l’organisation de la Coupe du Monde 2030, poursuit la même source.

Si la candidature du Maroc, de l’Espagne et du Portugal est retenue, cela marquera une première dans l’histoire de la Coupe du Monde, avec le tournoi disputé pour la première fois sur deux continents différents, l’Europe et l’Afrique. La décision finale sera prise en septembre 2024. En attendant, les candidats devront travailler dur pour convaincre les votants et remporter cette prestigieuse compétition sportive mondiale.

Articles similaires