Îles Canaries : Trois morts, 45 survivants dont 44 Marocains secourus dans une embarcation

Nouveau drame migratoire près des îles Canaries. Les autorités espagnoles ont trouvé, lundi, trois migrants morts et 45 survivants, certains très affaiblis, à bord d'un bateau au large de Fuerteventura, dans l’archipel espagnol. 

Les sauveteurs de Salvamento Maritimo ont secouru l'embarcation en difficulté au large de l'île de Fuerteventura juste après minuit, a déclaré un porte-parole.

Il a précisé que l'équipage avait trouvé 45 survivants à bord, dont 42 hommes, deux femmes et un enfant aux côtés de trois corps sans vie.

"Toutes les personnes secourues étaient marocaines, à l'exception d'un homme d'Afrique sub-saharienne", a-t-il déclaré à l'AFP.

"Six personnes ont été hospitalisées, dont cinq dans un état grave", a-t-il indiqué sur Twitter.

Depuis le début de l'année, 9.589 migrants ont effectué le voyage maritime extrêmement dangereux entre les côtes africaines et les îles espagnoles de l'Atlantique, contre 7.531 un an plus tôt, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.

Les arrivées de migrants sur l'archipel atlantique ont fortement augmenté depuis fin 2019 après que l'augmentation des patrouilles a réduit de façon spectaculaire les traversées de la Méditerranée.

Au plus court, la route depuis la côte marocaine est d'environ cent kilomètres mais les migrants viennent souvent de beaucoup plus loin, la distance depuis la Mauritanie étant de plus de mille kilomètres à vol d'oiseau.

Avec AFP