Can 2021 : Le Maroc fait match nul contre le Gabon et termine leader de son groupe

Avec leur nul face au Gabon, les Lions de l’Atlas finissent leader du groupe C, et devraient affronter probablement le Malawi en huitièmes de finale. Mais le public marocain est loin d’être rassuré, notamment au vu du manque d’efficacité de l’attaque.

Le Maroc et le Gabon se sont neutralisés sur le score de 2-2, pour le compte de la troisième et dernière journée du groupe C, en coupe d’Afrique des nations (CAN) au Cameroun. Les Lions de l’Atlas terminent ainsi leaders de leur poule avec 7 points, devant leurs adversaires du soir (5 points) et se qualifient ensemble pour les huitièmes de finale.

Privée de son capitaine et leader de défense Romain Saïss, la sélection marocaine a été menée au score à deux reprises, à la 22ème minute puis à la 81ème minute, face à des Gabonais très dangereux en contres. Les buts égalisateurs des Marocains ont été signés Sofiane Boufal sur penalty à la 78ème minute, et Achraf Hakimi sur un sublime coup franc lointain à la 84ème minute.

Malgré l’absence de plusieurs de leurs cadres, notamment Pierre-Emerick Aubameyang et Mario Lemina en attaque, les Gabonais ont eu les meilleures occasions du match, profitant de la très grande fébrilité de la ligne médiane et de la défense marocaines. Fautif sur le premier but après une terrible glissade, et débordé par les contres foudroyants du Gabon, Sofian Chakla a été au coeur des critiques des supporters marocains durant et après la rencontre.

Les deux attaquants titulaires, Youssef En-Nesyri et Ayoub El Kaabi ont été également épinglés pour leur maladresse devant le but et leur faible apport dans le jeu marocain. De quoi mettre plus de pression sur le sélectionneur, Vahid Halilhodzic, qui attend le retour de blessure de Ryan Mmaee pour revitaliser l’attaque marocaine, alors que le public réclame de plus en plus la titularisation de l’ancien ailier du Raja, Soufiane Rahimi.

Critiques des supporters
Quoi qu’il en soit, le difficile nul face au Gabon servira de rappel pour les Lions de l’Atlas, qui doivent remédier à plusieurs lacunes, notamment dans le compartiment offensif, s’ils espèrent aller plus loin que les huitièmes de finale. “Récemment, nous avons enchaîné plusieurs victoires et, précisément, dans la CAN c’est la première fois qu’on se retrouve menés à deux fois.

Cette rencontre contre le Gabon va sûrement nous servir de leçon pour la suite de la compétition”, a indiqué Halilhodzic, en point de presse après le match. Le sélectionneur national a tenu, par ailleurs, à défendre son défenseur Chakla, soulignant que «tout le monde peut glisser». Quant à Youssef En-Nseyri, il a dit qu’il n’a pas joué depuis 3 ou 4 mois et il faut qu’il retrouve ses qualités physiques et celles du grand attaquant qu’il est. Dans l’autre match du groupe C, les Iles Comores ont réalisé un exploit historique pour leur première participation à la CAN, en battant le Ghana, quadruple champion d’Afrique, sur le score de 3 buts à 2. Les Blacks Stars réalisent ainsi une des pires CAN de leur histoire, en terminant dernier de leur poule avec un seul point.