Le caftan marocain mis à l'honneur à Rome


La magnificence du caftan marocain, célébrée, lundi 10 juillet 2023, au soir, à Rome, a séduit les épris de la mode par le savoir-faire unique, l’ingéniosité et la créativité des maîtres-artisans du Royaume. Représentée par la styliste Hayat Karimi, l’excellence marocaine, haute en couleurs et en broderies artisanales, a illuminé la piste du «Mediterranean Sunset», un défilé de mode orchestré par une panoplie de créateurs internationaux au coeur du musée futuriste d’art contemporain de Rome Tissé, taillé et remodelé par plusieurs générations d’artisans marocains, le caftan a une nouvelle fois ébloui par sa finesse, transportant le public romain dans un voyage visuel où chaque tenue raconte une histoire unique, mise en avant par la talentueuse styliste italo-marocaine.

« Je suis honorée de représenter notre culture diversifiée, notre patrimoine séculaire et notre savoir-faire singulier, qui a toujours séduit le monde occidental », a déclaré à la MAP la styliste marocaine, relevant que le caftan est une source inépuisable de créativité et d’inspiration, dont les codes font la renommée de plusieurs grandes villes marocaines telles que Rabat, Fès, Marrakech et Meknès. Conservant leurs titres de noblesse, les caftans proposés par Hayat Karimi ont, d’ailleurs, dévoilé, la richesse et le génie du maitre artisan marocain en matière de tissage, de perlage, de tressage et de joaillerie.


Touche marocaine
Selon les organisateurs de cet évènement, qui a vu la présence de l’ambassadeur du Royaume en Italie, Youssef Balla, « la participation du Royaume a permis d’admirer les détails minutieux du caftan marocain, qui manie magiquement les coupes, les broderies, les couleurs et les pierres précieuses ». « A travers mes créations, je tente de perpétuer l’art ancestral du Maroc et de marier tradition et modernité », a fait savoir Mme Karimi, notant que la touche marocaine peut s’allier aux tenues les plus modernes, grâce à sa délicatesse et sa finesse. L’objectif pour cette créatrice c’est de « réinterpréter le caftan, vêtement iconique du Royaume, de manière à ce que la femme occidentale puisse le porter aussi bien dans les soirées que dans sa vie quotidienne ».

« Symbole d’identité et de fierté, le caftan s’ouvre et s’adapte aux tendances actuelles, tout en gardant son âme et son essence, portée par les Marocains dans les quatre coins du monde », a estimé la styliste sollicitée aux niveaux européen et arabe. Lauréate en architecture de l’école polytechnique de Turin, Hayat Karimi a fait ses premiers pas dans le monde de la mode à travers le mannequinat. Elle a collaboré avec les plus grands créateurs européens internationaux, notamment Giorgio Armani, avant de fondre sa propre marque en 2017. Outre le Maroc, le Liban, la Jordanie, le Koweït, l’Italie et l’Inde ont défilé sur le podium de ce show international, organisé par la Fondation italienne Med-Or, en partenariat avec l’institut culturel libanais et la commune de Rome. Les stylistes participants ont été choisis pour leur originalité, leur précision et la qualité de leurs tissus.

Articles similaires