Face à la pression montante du public, le bureau du Raja de Casablanca démissionnera à la fin de la saison en cours

C’est la nouvelle que beaucoup de supporters rajaouis attendaient, notamment après la défaite du Raja, dimanche face à la lanterne rouge, le Rapide Club d’Oued Zem (1-0) en championnat. Un peu plus de 24 heures après ce revers, le bureau dirigeant du club a décidé de présenter sa démission collective à l'issue de la saison en cours et de convoquer une assemblée générale élective.

Dans un communiqué publié lundi 16 mai, le club a annoncé que “le bureau dirigeant du Raja Club Athlétic s'est réuni pour étudier la situation actuelle du club et évaluer son bilan depuis la date de l'assemblée générale tenue le 28 octobre 2021 jusqu'à aujourd'hui". Sur les réseaux sociaux, nombreux supporters ont exprimé leur joie, tout en appelant à ce que le bureau sortant rende des comptes, notamment par rapport à la situation financière du club, qui avait profité d’une aubaine intéressante l’été dernier après avoir remporté la Coupe de la Confédération africaine et la Coupe arabe des clubs champions.

"Après avoir échangé des points de vue entre les membres du bureau directeur et examiné les répercussions de la situation exceptionnelle actuelle dans laquelle vit le club et tenant compte de l'intérêt supérieur de l'équipe, le bureau directeur a décidé de présenter sa démission collective à la fin de saison sportive en cours et de convoquer une assemblée générale élective", peut-on lire dans le communiqué du club.

Cette saison, le Raja a été éliminé en quart de finale de la Ligue des Champions face aux Égyptiens d’Al Ahly d'Egypte, et stagne à la deuxième place en championnat avec 49 pts, ex-aequo avec son rival du Wydad, qui compte deux matches en moins.