Boycott de Starbucks : l'entreprise accuse des pertes colossales


La compagnie américaine Starbucks ne vit décidément pas des jours très heureux. L’entreprise a accusé des pertes de l’ordre de 12 milliards de dollars en seulement 20 jours.

Les actions de la compagnie en bourse ont chuté à la suite de la baisse de ses ventes, sous le coup du boycott, ce qui représente le plus important manque a gagné que Starbucks ait subi, depuis son introduction en bourse en 1992.

L'entreprise a perdu plus de 10 % de sa valeur depuis le 16 novembre 2023, date pendant laquelle des milliers de travailleurs ont perdu leur emploi aux États-Unis. Les employés de centaines de magasins Starbucks aux États-Unis se sont mis en grève, le 16 novembre 2023, afin d’exiger de meilleures conditions de travail. Ainsi, la valeur marchande de l'entreprise a chuté de plus de 12 milliards de dollars en 20 jours.

Depuis le début de la guerre entre le Hamas et Israël, de nombreuses campagnes de boycott ont pris pour cible la célèbre chaîne américaine de café au Maroc mais aussi dans le monde arabe, accusée de soutenir financièrement l’effort de guerre de l’Etat hébreu.

Articles similaires