Une nouvelle boutique en ligne pour faciliter l’emploi des personnes handicapées

D’après l’association Anaïs, cette plateforme numérique permettra d’avoir une meilleure visibilité sur les compétences de jeunes en situation de handicap mental et favorisera leur insertion professionnelle.

L’accès des personnes en situation de handicap (PSH) au marché du travail demeure une sérieuse problématique au Maroc. Bon nombre d’entre elles peinent à obtenir un emploi au sein des entreprises, qui minimisent parfois leurs compétences ou rechignent à aménager des espaces dédiés. L’association Anaïs, qui s’active depuis 1991 pour la défense des droits et l’intégration socio- professionnelle des personnes en situation de handicap mental, souhaite relever ce défi à travers le digital.

Elle a récemment lancé à Casablanca sa nouvelle plateforme numérique «market.anais-maroc.ma», un portail qui permettra d’exposer en ligne plusieurs produits et services créés par des jeunes handicapés, destinés au grand public et aux entreprises. Une vulgarisation de leurs compétences acquises au sein d’ateliers professionnels initiés par l’association, notamment par le biais de la sérigraphie, le service traiteur du café-restaurant solidaire Le Coin Anaïs, le jardinage, la pâtisserie, la restauration, le recyclage, l’art et la décoration, et la blanchisserie.

«Cette plateforme a pour objectif d’offrir plus de visibilité à notre association, faire connaître ses différentes activités et projets ainsi que tout le travail réalisé par ces jeunes ambitieux qui ont plusieurs cordes à leur arc. Ladite plateforme leur permettra également de maximiser leurs chances d’intégrer le marché du travail et bénéficier d’une meilleure insertion professionnelle», affirme Hassan Bennani, directeur exécutif d’Anaïs.

Taux de chômage élevé
D’après l’association, cette boutique en ligne s’inspire des nouvelles plateformes, dénommées Innovations Sociales Numériques (ISN), qui proposent des solutions pour accélérer le changement de représentations associées au handicap, montrer la richesse que représente le handicap pour une société et valoriser les compétences des personnes en situation de handicap. «La particularité de notre plateforme réside dans sa stratégie de développement puisque nous comptons concevoir un espace dédié au recrutement des candidats d’Anaïs par les entreprises, élargir nos champs d’action à l’échelle nationale et internationale », explique M. Bennani.

Au Maroc, le taux de chômage des personnes en situation de handicap serait cinq fois plus élevé que la moyenne nationale, d’après des statistiques officielles. En 2020, seuls 200 postes leur ont été attribués sur plus de 20.000 postes budgétaires. Et pourtant, la loi N°97-13, votée en 2016, impose un quota de 7% de travailleurs handicapés dans la fonction publique.