Bourita: Le Sahara marocain s'érigera en un pôle de coopération Sud-Sud par excellence

Le Sahara marocain, "un carrefour commercial important" entre le Maroc et sa profondeur africaine, s’érigera en un pôle de coopération Sud-Sud par excellence, a indiqué mardi à Laâyoune le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita.

"La région du Sahara marocain est un carrefour commercial important et un pôle de coopération Sud-Sud. C’est le lien entre le Maroc et sa profondeur africaine", a souligné M. Bourita lors d’un point de presse conjoint avec le ministre ivoirien de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'Extérieur, Ally Coulibaly.

Cette réalité s’est concrétisée par l’ouverture de plusieurs représentations diplomatiques des pays africains frères et amis, a ajouté le ministre, qui co-présidait avec M. Coulibaly la cérémonie d'ouverture du consulat général de la République de Côte d’Ivoire à Laâyoune.

A cet égard, M. Bourita a noté que la diplomatie des deux pays a toujours travaillé dans le cadre d’une solidarité agissante par rapport aux intérêts suprêmes des deux Etats amis, soulignant que l’ouverture de ce consulat traduit l’attachement de la Côté d’Ivoire à sa position concernant la question du Sahara.

"C’est un acte symbolique très important. La Côte d’Ivoire a été toujours aux côtés du Maroc dans tous les combats pour la préservation de l’intégrité territoriale du Royaume par les positions, la mobilisation et les actes", a-t-il insisté.

Le ministre a fait observer que l’ouverture du consulat général ivoirien est non seulement l’expression de cette position politique claire, mais aussi un instrument pour le renforcement de la coopération bilatérale, rappelant les multiples visites effectuées par SM le Roi Mohammed VI dans ce pays africain frère.

En outre, M. Bourita a fait savoir que 30 bourses seront accordées aux étudiants ivoiriens souhaitant suivre leur formation à Laâyoune dans les domaines des métiers de la mer, des énergies renouvelables, de l’agriculture et du tourisme.

La cérémonie d’ouverture de ce consulat s’est déroulée en présence du wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, Abdeslem Bekrate, des gouverneurs des provinces de Tarfaya, Mohamed Hamim, et de Smara, Hamid Naimi, des élus locaux, ainsi que de l’ambassadeur de Côte d’Ivoire à Rabat, Idrissa Traore.

Il s'agit de la cinquième représentation diplomatique inaugurée à Laâyoune, après celles de l'Union des Comores, ouverte en décembre, du Gabon, de Sao Tomé-et-Principe et de la République centrafricaine, inaugurés en janvier.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger