Le Botswana appuie le retour du Maroc au sein de l'Union Africaine

Salahdine Mezouare & Mme Venson la ministre des Affaires étrangères du Botswana

Le Botswana est l'un des pays appuyant le retour du Maroc au sein de l'Union Africaine (UA), a affirmé, mardi à Rabat, la ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Botswana, Pelonomi Venson.

"Ce n'est qu'en travaillant ensemble que nous parviendrons à minimiser les obstacles entravant la quête de bonnes opportunités de vie pour nos peuples", a souligné Mme Venson dans une déclaration à la presse à l'issue d'un entretien avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar. "Au cours de cette réunion, nous avons abordé divers aspects de la coopération bilatérale entre le Maroc et le Botswana, le but étant de raffermir et de faire fructifier cette coopération de manière à servir les intérêts de nos deux peuples respectifs", a ajouté Mme Venson, convaincue que le Maroc et le Botswana peuvent servir de "modèle à suivre pour le continent africain". La ministre botswanaise a saisi cette occasion pour saluer l'engagement fort de la présidence marocaine de la COP22 en faveur de la protection de l'environnement, invitant les deux pays à joindre leurs efforts pour faire face à la pauvreté et créer de l'emploi pour les jeunes, "un problème majeur au sein du continent".

De son côté, M. Mezouar a remercié son homologue botswanaise pour le "soutien fort, franc et clair" de son pays en faveur du retour du Maroc au sein de l'UA. Le Botswana, a-t-il relevé, est un pays qui a fait preuve, au cours des trente dernières années, d'une forte dynamique économique, à travers des réformes structurelles profondes, une construction démocratique saine et un respect fort des Droits de l’homme.