La bonne santé financière du groupe OCP préservée

Des performances rééditées au 3ème trimestre 2020 en dépit d’une conjoncture défavorable

Porté par une hausse significative des volumes d’exportation d’engrais, le chiffre d’affaires du groupe OCP demeure quasi stable, en dépit du contexte défavorable et de la baisse des prix à l’international. Mais c’est surtout ses marges qui ont nettement progressé, préservant ainsi sa santé financière.

Seules les grandes entreprises, au mode de management agile et réactif, peuvent réaliser des performances financières et commerciales en ces temps de crise sanitaire et économique marquée par les incertitudes. C’est le cas du groupe OCP, qui affiche des indicateurs solides au vert à fin septembre 2020 en dépit du contexte international et des cours des matières premières généralement en baisse. En effet, les prix internationaux du DAP ont connu une baisse de plus de 15% sur les neuf premiers mois de l’année 2020 comparés à ceux réalisés durant la même période de l’année passée.

Cette situation de prix défavorable a été compensée par une hausse des importations à travers le monde, soutenue notamment par une forte demande en Inde grâce à des niveaux de consommation exceptionnels et un pouvoir d’achat favorable des fermiers au Brésil. L’impact sur les résultats ? D’abord, un chiffre d’affaires de 41,7 milliards de dirhams, contre 42,5 milliards de dirhams à fin septembre 2019. Il est relativement stable.

Flexibilité industrielle et commerciale
Mais le groupe a excellé en dégageant une marge nettement améliorée. Ainsi, l’EBITDA ressort à 13,7 milliards de dirhams, contre 13,1 milliards de dirhams un an auparavant. La marge d’EBITDA a fait un bond très significatif, atteignant 33%, contre 31% à la même période en sa vaste présence à l’international et sa flexibilité industrielle et commerciale. Ainsi, OCP a continué à servir ses clients sur le marché national et international, en maintenant ses opérations de production minière et chimique sur tous ses sites, à cadence usuelle, tout en garantissant la sécurité et la santé des collaborateurs.

Le management du groupe souligne que «l’environnement économique actuel demeure incertain et le Groupe OCP reste vigilant en s’appuyant sur son dispositif de pilotage de performance, lui permettant de préserver sa santé financière tout en monitorant les risques de façon continue». Somme toute, et malgré la pandémie qui perdure, les perspectives du Groupe pour l’année 2020 demeurent favorables. Ainsi, sous réserve d’absence d’impacts significatifs à venir de la pandémie Covid-19, l’année 2020 présente des projections positives pour la fin de l’exercice. Une confiance dans l’avenir et une preuve que les bons résultats ne sont pas le fruit du hasard.


X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger