La BMCI cède deux de ses filiales : Interrogations autour de l’avenir du groupe BNP Paribas au Maroc


Le vendredi 17 février dernier, la BMCI appartenant au groupe bancaire français, BNP Paribas, a cédé deux de ses filiales. La première, BMCI Asset Management, a été vendue à CIH Bank et la seconde, DIGIFI, un établissement de paiement, a été cédé à la société AB 15 Ventures.

La BMCI, filiale du groupe bancaire français, BNP Paribas, vient de céder à CIH Bank, sa filiale spécialisée en gestion d’OPCVM, BMCI Asset Management. L’annonce officielle de la conclusion de cette opération a eu lieu vendredi 17 février 2023 dernier. La transaction devrait être finalisée au premier semestre 2023 et reste soumise à la réalisation des conditions suspensives habituelles pour ce type d’opérations, notamment l’obtention des autorisations réglementaires requises.

Au 30 décembre 2022, BMCI Asset Management gérait 40 OPCVM, affichant un total d’actifs sous gestion d’un montant de 8 milliards de dirhams environ. La cession est consentie pour un prix de 70 millions de dirhams. Cet accord comprend également un partenariat de long terme entre BMCI et CIH Bank portant sur la distribution des OPCVM actuellement gérés par BMCI Asset Management. L’ambition commune des deux partenaires est de positionner la nouvelle structure comme un acteur clé de la gestion d’actifs dans un marché marocain à fort potentiel de croissance.

Pour CIH Bank, le projet d’acquisition de BMCI Asset Management s’inscrit dans le cadre de sa stratégie visant à offrir à sa clientèle de nouveaux produits innovants de placement et de gestion d’épargne, en phase avec son ADN digital, et renforcer ainsi sa position en tant que distributeur des produits OPCVM sur le marché marocain, tous segments confondus. Le même jour, une autre opération de cession a été réalisée par la BMCI. Il s’agit d’un accord de cession portant sur sa participation et celle de sa maison mère dans la société DIGIFI, établissement de paiement dont l’agrément a été obtenu en juillet 2019. La vente a été réalisée au profit de la société AB 15 VENTURES. Celle-ci entend réorienter le business model de cet établissement de paiement, en s’appuyant sur son M-Wallet Smartflouss développé par DIGIFI et commercialisé depuis fin 2019.

Produits innovants
DIGIFI a pu développer tout au long de ces quatre années d’exercice un parc important d’environ 170.000 clients, développé par un réseau de 97 agents partenaires dans tout le Maroc, avec un taux d’acquisition annuel avoisinant 13%. Smartflouss offre une large gamme de services dont les services cash, transferts et paiements, avec des parcours clients 100% digitaux. La transaction devrait être finalisée au premier semestre 2023 et reste soumise à la réalisation des conditions suspensives habituelles pour ce type d’opérations, notamment l’obtention des autorisations réglementaires requises.

Et de rappeler que la BMCI a procédé à une augmentation de capital à fin décembre 2022 dans DIGIFI, portant sa participation à 76%, le reliquat étant détenu par le groupe BNP Paribas. Suite à ces deux opérations, les analystes financiers se posent la question sur l’avenir de la BMCI au Maroc. Des rumeurs avaient circulé sur un probable départ du groupe BNP Paribas, mais ce dernier a catégoriquement démenti.

Articles similaires