Bir Gandouz se dotera d’un tribunal

La mise en place d’un centre judiciaire à Bir Gandouz, dans la province d’Aousserd, s’inscrit dans le cadre du rapprochement des services de la Justice de la population des provinces du Sud du Royaume, conformément aux hautes directives du roi Mohammed VI, a indiqué le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi.

L’inauguration d’un centre provisoire de juge résidant «est un premier pas vers la mise en oeuvre de la décision prise par le ministère, en coordination avec le pouvoir judiciaire et la présidence du ministère public, pour construire à l’avenir un tribunal à Bir Gandouz», a déclaré M. Ouahbi.

L’ouverture de ce centre provisoire vise à améliorer les conditions de travail des cadres judiciaires, à fournir des services de qualité aux usagers et à accompagner les efforts de renforcement de l’infrastructure judiciaire dans la province d’Aousserd, en particulier, et dans la région de Dakhla-Oued Eddahab, en général.