Résultats financiers: 2,83 milliards de DH de bénéfices pour Maroc Télécom à fin juin 2021

Les revenus du groupe sur le marché marocain ont affiché une baisse de 7,1% au premier semestre 2021, à 9,77 milliards de dirhams.

Maroc Telecom a atteint un parc clientèle de 74 millions à fin juin 2021, en hausse de 7,5% par rapport au premier semestre de 2020, soutenu principalement par les parcs dans les filiales (+11,1%). L’opérateur de télécommunications a réalisé un chiffre d’affaires de 17,78 milliards de dirhams, en baisse de 3% (-2,9% à taux de change constant). «La baisse des activités Mobile au Maroc est compensée partiellement par la bonne dynamique de croissance du Haut Débit Fixe au Maroc et des activités des filiales Moov Africa.

Sur le seul deuxième trimestre 2021, le chiffre d’affaire consolidé est quasi stable (-0,8% à change constant) grâce principalement à la performance des filiales sur la même période», explique Maroc Telecom dans un communiqué de presse relatif à ses résultats consolidés du premier semestre de 2021. Par ailleurs, le résultat net ajusté part du groupe ressort en baisse de 5,8% à taux de change constant et s’établit à 2,83 milliards de dirhams.

Contexte concurrentiel
Concernant les investissements hors fréquences et licences, ils se sont élevés à 2,11 milliards de dirhams, en augmentation de 78,3% sur un an à taux de change constant. Orientés principalement vers le renforcement des infrastructures afin d’accompagner la croissance du trafic et des bases clients, ils représentent 11,9% des revenus du groupe. Les revenus du groupe sur le marché marocain ont affiché une baisse de 7,1% au premier semestre 2021, à 9,77 milliards de dirhams.

Les activités Mobile, en particulier la Data prépayée, continuent de pâtir de la concurrence et du contexte réglementaire, compensées partiellement par la bonne dynamique de la Data Fixe, en hausse de 7,7%, précise Maroc Telecom. Par segment, le parc Mobile a atteint 19,6 millions de clients marocains, en hausse de 0,3% en un an tiré par le parc prépayé, qui gagne 1,7% sur le deuxième trimestre.

«Sous l’effet conjugué des baisses du revenu des services sortants et entrants, le chiffre d’affaires Mobile perd 11,7% par rapport à la même période de 2020, pour atteindre 5,98 milliards de dirhams. Le recul des services entrants est essentiellement lié à la baisse des terminaisons d’appels nationales. Le contexte réglementaire et concurrentiel continue de peser sur le revenu des services sortants, en particulier sur le segment de la Data prépayée», explique Maroc Telecom.

En effet, l’ARPU mixte s’établit à 48,8 dirhams pour les six premiers mois de 2021, en baisse de 11,4% par rapport à la même période de 2020. A noter que l’ARPU représente le chiffre d’affaires généré par les appels entrants et sortants et par les services de données, net des promotions, hors roaming et ventes d’équipement, divisé par le parc moyen de la période.

Pr ailleurs, le Conseil de surveillance du groupe Maroc Telecom, réuni le jeudi 18 février 2021, a pris acte de l’expiration du mandat des membres du directoire au 1er mars 2021 et a décidé de reconduire, pour deux exercices supplémentaires, soit jusqu’au 1er mars 2023, le mandat de Abdeslam Ahizoune en qualité de président du directoire et de Brahim Boudaoud, Hassan Rachad, François Vitte et Abdelkader Maamar en qualité de membres du directoire.