Une belle performance pour le groupe BCP

RÉSULTATS FINANCIERS ANNUELS EN HAUSSE EN 2019

Ses performances financières se réaffirment. Le groupe BCP a réalisé un Produit Net Bancaire Consolidé en hausse de 4,7% à 17,8 milliards de DH. Ses filiales ont connu une forte dynamique.

Sous la direction de Mohamed Karim Mounir, le navire du groupe BCP est arrivé au bon port au terme de l’exercice 2019. Ses performances financières en attestent. Avec des résultats financiers annuels au vert au terme de l’année écoulée, le groupe renforce sensiblement son positionnement sur le marché marocain, en dépit d’un contexte de crise économique qui règne dans le monde avec son impact réel sur l’économie nationale. Premier indicateur de performance : le produit net bancaire qui s’élève à 17,8 milliards de dirhams, soit une hausse de 4,7% par rapport à 2018. Cette performance est attribuée en premier lieu à la hausse de la marge sur commissions de 15% atteignant plus de 3 milliards de dirhams. Mais également à une amélioration de la marge d’intérêts clientèle, de 2,3%. Le rebond du produit net bancaire a permis ainsi de tirer vers le haut les autres indicateurs financiers.

Maitrise des charges
A commencer par le résultat net consolidé et le résultat net part du groupe. Le premier a fait un bond de 9,7% pour atteindre près de 3,9 milliards de dirhams et le second de 2% environ à 3 milliards de dirhams. Les deux indicateurs ont pu améliorer leurs niveaux non seulement suite à un bon comportement du PNB, mais aussi grâce à une maitrise des charges générales d’exploitation. Une maitrise qui s’imposait dans un contexte économique et financier particulièrement difficile.

Le groupe BCP s’est beaucoup appuyé sur ses filiales nationales et internationales qui ont connu en 2019 une forte dynamique. Les filiales nationales dont Upline group, Médiafinance ou encore Vivalis, concourent à hauteur de 20% au produit net bancaire du groupe. Quant aux filiales internationales, leurs indicateurs ont significativement progressé notamment leur PNB qui s’est amélioré de 16,8% pour s’établir à plus de 3,6 milliards de dirhams.

Et afin de renforcer son assise financière, le groupe avait procédé en 2019 à une augmentation de capital réservée aux salariés d’un montant de 2,2 milliards de dirhams ainsi qu’a une émission de dette subordonnée de 2 milliards de dirhams. L’année 2019 a été, en outre, marquée par la finalisation de l’acquisition de trois nouvelles banques en Afrique auprès du groupe BPCE avec de nouvelles implantations. Pour le top management du BCP, ces acquisitions permettront au groupe de renforcer son leadership régional à travers la pénétration de nouvelles zones en Afrique subsaharienne


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger