Le barreau de Casablanca suspend sa grève


Le barreau de Casablanca a décidé de suspendre sa grève entamée depuis un mois pour protester contre les dispositions fiscales à l’encontre des avocats prévues dans le projet de loi de finances 2023. L’annonce a été faite dans un communiqué publié dans la soirée du lundi 5 décembre 2022, après une réunion du Conseil de l’Ordre des avocats. Les robes noires reprendront donc leurs activités ce mardi 6 décembre 2022. «L’Ordre des avocats de Casablanca poursuivra les négociations et les discussions autour de dossiers gelés avec le ministère de la Justice, le pouvoir judiciaire et le ministre des Finances», précise le communiqué.

Après leurs collègues de Rabat, Tanger, Safi et Marrakech, les avocats de Casablanca ont décidé de surseoir à leur mouvement en espérant que leurs doléances seront prises en compte par les autorités de tutelle. La levée de cette paralysie judiciaire est une bonne nouvelle pour les justiciables, notamment ceux dont les audiences ont été gelées faute de présence de leurs avocats. 

Articles similaires