Une banque sur tous les fronts

LE PLAN STRATÉGIQUE 2021-2025 D’ATTIJARIWAFA BANK EN COURS DE VALIDATION

Dans un contexte de crise, Attijariwafa bank a pu améliorer de 1,6% son produit net bancaire (PNB) à 23,9 milliards de dirhams, un niveau record.

Forte mobilisation d’Attijariwafa bank pour le soutien des entreprises et de l’économie. Depuis le début de la crise, le groupe a accompagné au Maroc plus de 68.700 sociétés, majoritairement des TPME, à travers la distribution de 40 milliards de dirhams de crédits additionnels. Le groupe est sur tous les fronts.

Dans le cadre de l’initiative «Intelaka», Attijariwafa bank a financé 6.500 jeunes et porteurs de projet pour un montant de 1,25 milliard de dirhams, ce qui représente 46% du total des crédits accordés par le secteur bancaire pour ce programme. Concernant Damane Oxygène, le groupe a distribué 18.538 crédits en faveur des commerçants/ artisans et TPE, pour une enveloppe de 5,7 milliards de dirhams, soit une part de marché de 33%.

En outre, la banque a octroyé 10,7 milliards de dirhams de crédits «Relance » au bénéfice de 12.338 entreprises, soit une part de marché de 30%. Et ce n’est pas tout. L’institution a financé 9.192 PME pour un montant de 6,2 milliards de dirhams dans le cadre des initiatives «Damane Express», «Damane Attasyir» et «Damane Istitmar», soit une part de marché de 28%. S’agissant du report des échéances de crédit, 113.000 clients (215.000 sur base consolidée) ont bénéficié de cette mesure. Ainsi, sur le plan commercial, les crédits ont atteint 333,7 milliards de dirhams en 2020 sur base consolidée, en hausse de 3,1% sur un an. L’épargne collectée a, elle, bondi de 6,9% à 508,7 milliards de dirhams, renforçant la liquidité du groupe.

Offre complète
Dans un contexte de crise, Attijariwafa bank a pu améliorer de 1,6% son produit net bancaire (PNB) à 23,9 milliards de dirhams, un niveau record. Toutefois, «le résultat net part du groupe ressort à 3,0 milliards de DH, en repli de 48,1%, impacté par la contribution exceptionnelle au fonds spécial Covid-19, conjuguée à la hausse significative du coût du risque», souligne le groupe.

Résiliente, Attijariwafa bank planche sur une nouvelle stratégie de développement, capitalisant sur les «solides » acquis de la stratégie Énergies 2020. «Dans un contexte de profondes mutations économiques, sociétales et technologiques accélérées par la crise de la Covid-19, les équipes internes d’Attijariwafa bank se sont mobilisées tout au long du deuxième semestre 2020 afin d’élaborer un nouveau plan stratégique 2021-2025.

Ce plan, réalisé dans un esprit optimiste empreint de volontarisme et d’engagement, est en cours de validation par les organes de gouvernance d’Attijariwafa bank et sera présenté dans les semaines à venir», indique le groupe. En attendant, le groupe confirme son positionnement en tant que «premier acteur» de la banque digitale et des paiements électroniques au Maroc. La part de la banque digitale dans les transactions du groupe s’est améliorée de 3 points en 2020 pour atteindre 81%. La part de marché de la banque dans les paiements électroniques et les paiements de factures s’est également renforcée de 2 points à 39%.

À noter qu’en 2020, le groupe a assuré la formation et l’accompagnement à travers une offre complète de services non financiers à 60.000 TPME, jeunes promoteurs et porteurs de projet via le réseau Dar Al Moukawil et à 1,8 million d’utilisateurs de la plateforme digitale «daralmoukawil.com». Par ailleurs, Attijariwafa bank a enregistré l’inscription de 50.900 auto-entrepreneurs, soit une part de marché de 53%.