BP swipe-970x250

Une banque durablement responsable

La BAD rejoint le réseau d'obligations durables du NASDAQ

Le Nasdaq se félicite de l’intégration de la BAD à sa plateforme d’obligations durables avec, en particulier, son obligation sociale Fight Covid-19, lancée pour atténuer l’impact de la pandémie sur les économies africaines.

Le Nasdaq, deuxième plus important marché d’actions des Etats- Unis, après le New York Stock Exchange, et plus grand marché électronique d’actions du monde, a annoncé, mercredi 17 juin 2020, l’intégration de la Banque africaine de développement (BAD), l’un des plus grands émetteurs mondiaux d’obligations à impact social, à son Réseau d’obligations durables (NSBN). Le NSBN est une plateforme internationale accessible au public, conçue pour améliorer la transparence du marché des obligations durables et vertes à impact social.

Dix obligations de la banque ont été ajoutées à la plateforme, dont son emblématique emprunt obligataire social d’une valeur de 3 milliards de dollars américains, Combattre le Covid-19, lancé en mars 2020, l’obligation sociale la plus élevée à l’époque sur les marchés de capitaux internationaux qui a pour objectif de contribuer à l’atténuation de l’impact économique et social de la pandémie sur les moyens de subsistance des populations africaines et les économies du continent

En se joignant au Réseau d’obligations durables du Nasdaq, les émetteurs socialement responsables bénéficient d’une occasion unique d’attirer l’attention sur les mesures concrètes qu’ils prennent relativement au financement de la lutte contre le changement climatique et de la croissance verte.

Combat contre la pauvreté
«Le Nasdaq se félicite de l’intégration de la Banque africaine de développement à notre plateforme d’obligations durables avec, en particulier, son obligation sociale Fight Covid- 19 (…). Nous sommes fiers d’offrir une visibilité à un émetteur doté d’un mandat social aussi puissant, et dont le monde a plus que jamais besoin, notamment en ces temps difficiles», a déclaré Ann-Charlotte Eliasson, vice-présidente, responsable de la liste des obligations de l’Union européenne (UE) et de la dette durable. «La plateforme d’obligations durables du Nasdaq est une vitrine à travers laquelle nous mettons en avant le combat que nous menons contre la pauvreté et pour le progrès du continent Africain. Notre emprunt obligataire social ‘Combattre le Covid-19’ est dédié à la protection des vies humaines et des moyens de subsistance», a déclaré Hassatou N’Sele, trésorier de la Banque africaine de développement.

La banque a mis en place son propre cadre d’obligations sociales en 2017 et, au 31 décembre 2019, elle a levé l’équivalent de 5,5 milliards de dollars à travers cinq transactions en soutien à 89 projets à impact social dans 28 pays d’Afrique. En 2018, la banque a été reconnue «deuxième institution la plus impressionnante pour les émissions d’obligations sociales et de durabilité» lors de la cérémonie de remise des prix du Global Capital pour les activités ISR (investissements socialement responsables) et l’obligation sociale sur 3 ans, d’une valeur d’un milliard de couronnes norvégiennes, émise par la banque en 2019 a reçu le prix de «l’obligation sociale de l’année» décerné par Environmental Finance.

Articles similaires