Le Bangladesh va importer 40.000 tonnes d’engrais du groupe OCP

Le Bangladesh se tourne vers le Maroc pour s’approvisionner en engrais. Son gouvernement a approuvé, lundi 16 mai 2022, l’importation de 40.000 tonnes d’engrais di-ammonique phosphate (DAP) du groupe OCP. Une annonce faite par le média local bangla.bdnews24.com. D’après lui, cette commande a été effectuée après le blocage des importations en provenance de la Russie et de la Biélorussie après le déclenchement de la guerre russo-ukrainienne. Toujours selon ce portail web, Zillur Rahman Chowdhury, secrétaire adjoint du gouvernement, a, lors d’une réunion virtuelle, déclaré que la tonne d’engrais commandée coûterait 1.177,50 dollars américains soit 21 dollars de plus que le précédent prix du marché, fixé à 1.156 dollars américains.

Cette annonce intervient dans un contexte marqué par les visites des ministres de l’Agriculture du Brésil et du Japon courant mai au Maroc. Le vice-ministre japonais de l’Agriculture, des forêts et de la pêche Takebe Arata avait annoncé, lundi 16 mai 2022, que son pays importera prochainement une grande quantité de phosphate et d’engrais pour assurer sa production agricole. «Le Maroc est une puissance mondiale de phosphate et c’est pour cette raison que mon pays est intéressé par l’importation d’une grande quantité d’engrais», affirme-t-il. «Nous souhaitons importer ces phosphates pour enrichir la production agricole de la prochaine saison de l’automne», avait-il expliqué. Quant à son homologue brésilien Marcos Montes, il voudrait augmenter les importations d’engrais de son pays pour lui permettre de sécuriser ses approvisionnements dans ce contexte de guerre.

 

E.S