Légère baisse des cas de covid-19 au Maroc

DES ACQUIS À PRÉSERVER

Le Maroc a enregistré une légère baisse des cas de Covid-19 ces deux dernières semaines. Les cas critiques sont aussi en recul. C’est ce que révèle le bilan mensuel du ministère de la Santé sur la situation épidémiologique du Royaume.

Après sept semaines de hausse consécutive, la courbe épidémiologique redescend graduellement. Les nouveaux cas d’infection ont diminué de 4,2% durant les quinze derniers jours au Maroc, selon Abdelkrim Meziane Bellefquih, chef de la division des maladies transmissibles au ministère de la Santé. Il a fait cette annonce mardi 27 avril 2021, lors de la présentation du bilan bimensuel de la situation épidémiologique dans le Royaume.

Ces données révèlent que cette baisse a été observée dans huit régions, en l’occurrence Fès-Meknès (-60%), Guelmim-Oued Noun (-50%), Beni Mellal-Khénifra (-35,5%), Tanger- Tétouan-Al Hoceima (-31,5%), Marrakech- Safi (-11%), Souss-Massa (-11%, Rabat-Salé-Kenitra (-8,3%) et Casablanca-Settat (-6,5%). Cette courbe baissière contraste avec les importantes hausses notées dans les régions de Dakhla-Oued Eddahab (+135%), Darâa Tafilalet (+61,5%), Laâyoune-Sakia El Hamra (+44%), et dans l’Oriental (+25%).

Vers une amélioration des indicateurs
D’après M. Bellefquih, le taux d’incidence du virus a aussi légèrement diminué en passant de 10,8 cas pour 100.000 habitants à 9,8 au cours des deux dernières semaines. Même constat pour le taux de reproduction du virus qui a enregistré «une baisse significative » pour se situer à 0,95, après avoir atteint -1% ces dernières semaines. Des nouvelles peu rassurantes par contre sur le nombre de décès, qui a connu une hausse de 4,4%, ainsi que le nombre de cas actifs, qui est passé de 4.736 cas durant les deux dernières semaines à 5.109 cas jusqu’à lundi 25 avril 2021, soit une hausse de 8%. Le constat positif tout de même, c’est la baisse des cas critiques ou sévères admis aux unités de soins intensifs, qui ont diminué de 12,2% à cette date, en passant de 444 cas à 390 cas.

A en croire le chef de la division des maladies transmissibles, les statistiques sur la situation épidémiologique du Maroc laissent présager une amélioration des indicateurs de la pandémie. D’où la nécessité, selon lui, de préserver ces acquis, en étant plus vigilant et en respectant les mesures de prévention. Pour rappel, 507 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés dans le Royaume le mardi 27 avril, dont 334 cas dans la région Casablanca-Settat, 6 décès et 623 guérisons.