Badreddine Bouchouirab, tête de liste MP aux élections législatives à la circonscription de Casablanca-Anfa

UN PRAGMATIQUE DANS LA COURSE

À 35 ans, Badreddine Bouchouirab est un jeune entrepreneur dans le domaine de l’enseignement supérieur privé. Cet ingénieur d’Etat français en informatique et systèmes d’informations, titulaire d’un Master en management et stratégie d’entreprise et en ressources humaines, est le nouveau coordinateur du Mouvement Populaire au niveau de Casa-Anfa. Il est tête de liste aux élections législatives à la Circonscription de Casablanca-Anfa et aux élections communales à l’arrondissement Maârif.

Natif de Casablanca, militant et acteur associatif via l’association Jeunesse et Initiative, qu’il a créée en 2015 pour développer les compétences des jeunes et femmes de l’arrondissement et les accompagner dans la recherche d’emploi, il est aussi un ancien président du prestigieux Club de Rotary Casablanca-Anfa. Vice-président du club du Wydad de Casablanca (Section Natation), une responsabilité qui lui a permis de tisser des liens très forts avec les jeunes des quartiers de son arrondissement, avec les parents, les membres et les sympathisants et de jouir d’une grande popularité au sein de la population locale, Badreddine Bouchouirab est en outre dirigeant au sein de la Fédération Royale Marocaine de Natation et Waterpolo.

Quant à son profil politique, il a passé une dizaine d’années à militer au sein du Mouvement Populaire, un parti politique au sein duquel il a assumé le poste de président de la Jeunesse. Il cherche à véhiculer les valeurs que défend le parti, notamment les valeurs libérales qu’il n’a cessé de défendre depuis qu’il a rejoint l’Association Jeunesse et Avenir -AJA- en 2013 et dont il est le président depuis 2018, une organisation libérale membre de la Fédération Internationale des Jeunes Libéraux.

Pour lui, son expérience entrepreneuriale acquise durant les 12 dernières années au sein de son Cabinet de Conseil, mais aussi au sein de l’école supérieure qu’il dirige, devront lui permettre de mieux mener ce challenge et représenter son parti aux élections et surtout lui permettre sur le moyen et le long termes d’avoir une place de choix sur la scène locale de Casablanca- Anfa.

M.K