Aziz Badraoui, ancien président du Raja, et Mohamed Karimine, ancien maire de Bouznika interpellés pour soupçons de “détournement de fonds”


Après le cas du désormais ancien président du Wydad de Casablanca, Said Naciri, incarcéré depuis fin décembre 2023 dans le cadre de l’affaire “Escobar du Sahara”, c’est au tour du club rival, le Raja de Casablanca, de voir son ancien président, Aziz Badraoui, tomber dans les filets de la police. Ce dernier a été interpellé, lundi 5 février 2024, par la Brigade nationale de police judiciaire (BNPJ) pour soupçons de “détournement de fonds” et “abus de pouvoir”, ont annoncé plusieurs sources concordantes, ajoutant que l’ancien maire de Bouznika, Mohamed Karimine, a été également arrêté dans le cadre de la même affaire

Selon les mêmes sources l'ancien maire et député a été interpellé dans sa chambre à l'hôpital Cheikh Zayd de Rabat, puis transféré au siège de la BNPJ à Casablanca et déféré devant le procureur du roi près la cour d'appel de Casablanca.

Articles similaires