Aziz Akhannouch depuis Rome : Le Maroc, leader vert en Afrique et au-delà


Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, a  souligné à Rome, à l'occasion du sommet Italie-Afrique, le rôle prépondérant du Maroc dans le secteur des énergies renouvelables, sous l'impulsion visionnaire de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Lors de son intervention dans un panel dédié à "Énergie, sécurité et mobilité" , M.Akhannouch a mis en avant le leadership incontesté du Royaume en tant que pionnier des énergies vertes sur le continent africain et au-delà. Depuis quinze ans, le Maroc brille par son engagement envers l'énergie propre, notamment à travers l'initiative phare de l'hydrogène vert et le projet stratégique du gazoduc Nigeria-Maroc, essentiels pour la sécurité énergétique de l'Afrique de l'Ouest et de l'Union européenne.


M.Akhannouch a rappelé les jalons importants posés dès 2009 avec la première stratégie nationale pour les énergies renouvelables, couronnée par la mise en service du complexe solaire novateur à Ouarzazate. Avec une production actuelle significative et trois grands projets solaires en vue, notamment dans la région de Midelt, le Maroc consolide sa position de leader. Les énergies renouvelables, représentant aujourd'hui plus de 40% du mix énergétique marocain, sont en bonne voie pour atteindre l'objectif ambitieux de 52% d'ici 2030.

Le Chef du gouvernement a également souligné l'importance cruciale du développement de l'hydrogène vert et du gazoduc Maroc-Nigeria comme modèles d'intégration régionale et de coopération internationale. Ces initiatives, selon lui, ne sont pas seulement des vecteurs de progrès énergétique mais aussi des moyens de promouvoir le développement socio-économique à travers l'amélioration des conditions de vie.

Articles similaires