Violation des mesures de sécurité sanitaire : les autorités ferment des cafés et restaurants

Moins de trois semaines après la réouverture des cafés et restaurants dans le cadre de la deuxième phase du déconfinement, les sanctions commencent à tomber pour non respect des mesures sanitaires. Les autorités de Casablanca, de Rabat et de Tanger ont procédé à la fermeture de plusieurs établissements, qui n’ont pas respecté les mesures et consignes préventives recommandées. Ces campagnes ne se limitent pas aux cafés et restaurants, les autorités locales de plusieurs villes mènent des campagnes similaires au niveau des salons de beauté pour violation des mesures sanitaires.

Non respect du nombre de personnes à ne pas dépasser par table, violation de la distance d’un mètre entre les tables, absence des conditions de sécurité et d’hygiène, plusieurs dépassements ont été notés lors de cette campagne de contrôle. Certains citoyens avaient même noté ces dépassements, lors de leur présence dans certains cafés, restaurants ou autres commerces autorisés à rouvrir sous un protocole sanitaire bien précis.

Une réalité que les restaurateurs et cafetiers démentent, laissant entendre que les règles de sécurité sanitaire n’ont pas été expliqués de façon claire par les autorités concernées. Les professionnels veulent aujourd’hui entrer en contact avec le ministère de l’Intérieur pour mettre les choses au clair. L’Association nationale des patrons des cafés et restaurants prévoit des actions de protestation pour dénoncer cette situation.

L. B. S


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger