Automobile : les exportations atteignent 75 milliards de dirhams à fin novembre 2021

Les exportations du secteur automobile ont atteint 75,08 milliards de dirhams (MMDH) à fin novembre 2021, en augmentation de 12,8% par rapport à la même période de 2020, selon l'Office des changes. Cette évolution s'explique par la hausse des ventes du segment de la construction de 26,2%, précise l'Office qui vient de publier ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de novembre, notant que les ventes du segment du câblage ont accusé une légère baisse de 1,1%.

En outre, l'Office fait savoir que le nombre de voitures de tourisme exportées a affiché une hausse de 12,8% à 317 068 véhicules à fin novembre 2021.

S'agissant des ventes des phosphates et dérivés, elles se sont établies à plus de 69,19 MMDH à fin novembre 2021, en hausse de 51,9% par rapport à la même période de 2020. Cette évolution fait suite à l'augmentation des ventes des engrais naturels et chimiques (+14,73 MMDH) due à l'effet prix en hausse de 65,4%. Les quantités exportées de ce produit, quant à elles, ont baissé de 8,6%.

Les ventes du secteur textile et cuir se sont situées à 33,49 MMDH, contre 27,74 MMDH une année auparavant. Cette situation est tributaire à la hausse des exportations des vêtements confectionnés (+4,08 MMDH), des articles de bonneterie (+1,57 MMDH) et dans une moindre mesure des chaussures (+181 millions de dirhams).

De leur côté, les exportations du secteur Agriculture et agroalimentaire se sont accrues de 10,2%, grâce à une hausse simultanée des ventes de l’industrie alimentaire de 3,37 MMDH et celles de Agriculture, sylviculture, chasse de 2,27 MMDH. En revanche, la part des ventes de ce secteur dans le total des exportations a perdu 2,3 points, se situant à 21,5% contre 23,8% à fin novembre 2020, relève l'Office.

Le déficit commercial du Maroc s'est établi à 181,01 milliards de dirhams (MMDH) à fin novembre 2021, en hausse de 26,4% par rapport à la même période de 2020. Ce déficit résulte d'une augmentation des importations (+24% à 474,16 MMDH) plus importante que celle des exportations (+22,5% à 293,15 MMDH). L'Office des changes explique que le taux de couverture s'est situé à 61,8%.

L’accroissement des importations de marchandises fait suite à la hausse des achats de la totalité des groupes de produits, principalement, des produits finis de consommation (+26,31 MMDH), des produits énergétiques (+22,15 MMDH) et des demi produits (+20,13 MMDH). De plus, à fin novembre 2021, les exportations de marchandises se situent à 293,15 MMDH contre 239,37 MMDH un an auparavant, soit une hausse de 22,5% ou +53,77 MMDH.