RYANAIR LANCE OFFICIELLEMENT SES VOLS DOMESTIQUES AU MAROC

Une aubaine pour le développement du tourisme interne

Tétouan et Er-Rachidia, en provenance de Marrakech, ont été les premiers vols domestiques officiellement lancés par la compagnie internationale, Low Cost, Ryanair. Ces deux liaisons s’insèrent dans le cadre d’un programme de couverture comprenant 9 destinations touristiques marocaines.


Chose promise, chose due. C’est, en effet, fin mars 2024, que la compagnie aérienne irlandaise Low Cost, Ryanair, a démarré ses premiers vols domestiques au Maroc. Le premier vol a relié, dimanche 31 mars, Marrakech à Tétouan. Il est suivi, pendant la même journée, d’un deuxième vol reliant Marrakech à Er-Rachidia. Plus médiatisé que le premier, ce vol a été effectué avec un avion de type Boeing 737 d’une capacité de 180 places.

Ces deux lignes aériennes s’insèrent dans le cadre d’un programme annoncé, en décembre 2023, par la compagnie aérienne étrangère en partenariat avec les autorités en charge du tourisme. Ce programme comprend le lancement de 11 nouvelles routes domestiques qui bénéficient à 9 destinations touristiques marocaines (Agadir, Er-Rachidia, Essaouira, Fès, Marrakech, Ouarzazate, Oujda, Tanger et Tétouan). Ce déploiement, pour le moins ambitieux, vient compléter une offre aérienne déjà existante dont une grande partie est assurée historiquement par la compagnie nationale, Royal Air Maroc, et l’autre partie, plus infime, par la compagnie internationale, Air Arabia.

Si Ryanair se lance dans ce segment malgré son caractère fortement concurrentiel, c’est parce qu’elle y voit un intérêt commercial intéressant qui se manifeste à travers la volonté des autorités pour le développement du tourisme interne. Désenclaver plusieurs villes éloignées comme Ouarzazate, Essaouira et Er-Rachidia et démocratiser les déplacements internes sont deux autres objectifs annoncés. Il faut aussi savoir que les nouvelles routes ont pour but de permettre aux touristes étrangers d’étendre leur séjour dans plusieurs villes, stimulant ainsi le tourisme à travers toutes les régions du Maroc.


Trois axes majeurs
Aux 9 destinations prévues dans le programme s’ajouteront dans les saisons à venir d’autres villes comme Dakhla ou encore Nador. Première compagnie à bas coût d’Europe en nombre de passagers transportés, le transporteur irlandais projette de doubler son trafic annuel au Maroc pour atteindre plus de 10 millions de passagers d’ici 2027.

Pour arriver à cet objectif, la compagnie prévoit trois axes majeurs dans son développement au Maroc dès l’été 2024. Il s’agit, outre les liaisons domestiques, du lancement de 24 nouvelles routes internationales et l’établissement de 2 avions basés dédiés à la ville de Tanger. La compagnie disposera, en outre, de 14 avions basés au Maroc suite à l’ouverture de sa nouvelle base à Tanger, la quatrième après Fès, Marrakech et Agadir.

Ryanair a dû faire face, sur le plan international, à des perturbations économiques et financières dues à la hausse de sa facture de carburant qui a augmenté de 35% en 2023, ce qui a pesé sur ses bénéfices qui se sont contractés pendant la même année pour descendre sous la barre des 2 milliards d’euros. Le renforcement de ses activités au Maroc est justement motivé par sa volonté de trouver de nouvelles sources de bénéfices pour redresser sa situation financière.

Articles similaires