Assilah, capitale culturelle du Royaume

Clôture en apothéose du Moussem culturel d'Assilah

Cette édition, tenue cette année durant les mois d’octobre et de novembre contrairement aux années précédentes, a connu un grand succès compte tenu des importants colloques et activités qui ont été organisés.

Tombée de rideaux ce jeudi 18 novembre 2021 pour la 42ème édition du Moussem culturel international d’Assilah, dont le lancement a eu lieu le 29 octobre dernier. Le Centre Hassan II des rencontres internationales d’Assilah a abrité la cérémonie de clôture de la session d’automne du Moussem, organisée à l’initiative de la Fondation du Forum d’Assilah, présidée par l’ancien ministre des affaires étrangères, Mohamed Benaïssa.

A cette occasion, des hommages et des prix ont été décernés à nombre d’acteurs culturels, d’associations de jeunes et d’initiatives environnementales, en reconnaissance de leurs efforts en termes de rayonnement de la culture de la créativité, du volontariat et de la préservation de l’environnement. Le prix de l’environnement «beau quartier» a été remporté ex-æquo par les habitants de la rue 38 du quartier Sakaya et ceux de la rue Benzakour, avenue Imam Assili, pour leurs initiatives remarquables durant et après la période du confinement, en vue d’embellir les deux quartiers par des pots, des plantes et de la peinture. Le prix de la “femme ouvrière” est revenu à Aïcha Soussi, pour son sérieux et son abnégation dans la formation de jeunes femmes d’Assilah, durant plus de 40 ans, dans le métier de la broderie.

Par ailleurs, les prix de l’atelier d’écriture et d’expression littéraire pour enfants ont été remportés par Khaoula Talhaoui (12 ans/prix de la persévérance), Basma Attaalah (12 ans/prix de l’imagination) et Taha El Gharbi (13 ans/prix de la maîtrise linguistique et du style). La Fondation du Forum d’Assilah a également décerné le prix de “l’association de l’année” au Forum méditerranéen de la jeunesse au Maroc, qui oeuvre, aux niveaux national et international, dans le domaine du renforcement du rôle des jeunes dans les processus de développement démocratique et de la consolidation du dialogue, de la paix, de la culture de la prise d’initiative et de l’entrepreneuriat.

Dynamique et stabilité
Le président de la Fondation du Forum d’Assilah, Mohamed Benaïssa, a indiqué, à cette occasion, que la 42ème session du Moussem culturel international d’Assilah, tenue cette année durant les mois d’octobre et de novembre, contrairement aux années précédentes, a connu un grand succès compte tenu des importants colloques et activités qui ont été organisés.

Les colloques tenus dans le cadre de l’Université ouverte Al-Mouatamid Ibn Abbad, les expositions d’art plastique et les différents ateliers et workshops, notamment l’atelier d’écriture pour enfants, ont eu un grand impact. Cette session a été marquée par la forte présence de plusieurs acteurs politiques, académiques, scientifiques et littéraires, en plus d’éminentes personnalités des médias, venus des quatre coins du monde pour découvrir la dynamique, la stabilité, la liberté et le pluralisme que connaît le Maroc.

En outre, M. Benaïssa a annoncé le début des préparatifs de la prochaine édition du Moussem, qui sera tenue sous forme de trois sessions, une session du printemps dédiée à la poésie et aux métiers de l’artisanat, une session d’été consacrée aux arts, et une session d’automne (l’Université ouverte Al-Mouatamid Ibn Abbad) réservée aux colloques intellectuels. A l’instar des éditions précédentes, la session d’été du 42ème Moussem culturel international d’Assilah a été marquée par des ateliers de peinture murale, de peinture et de gravure, ainsi que par l’exposition «Rabiïyat» et celle des enfants, en plus de l’atelier d’écriture pour enfants.