Assassinat du président Haïtien : Le commando armé était composé de 28 assaillants

Le commando armé responsable de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse, tué mercredi 7 juillet 2021, était composé de 26 Colombiens et de deux Américains originaires d’Haïti, a indiqué jeudi 8 juillet 2021 soir la police haïtienne.

«Il s’agissait d’un commando de 28 assaillants, dont 26 Colombiens qui ont mené l’opération pour assassiner le président», a révélé le directeur général de la police haïtienne, Léon Charles, lors d’une conférence de presse. Deux Américains et 15 Colombiens avaient été arrêtés, a-t-il précisé, ajoutant que trois Colombiens ont été tués et huit autres étaient toujours en fuite. Le parquet de Port-au-Prince a convoqué les chefs de la sécurité du président assassiné Jovenel Moïse, a annoncé jeudi le chef du parquet de la capitale.

«J’ai donné à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) délégation de pouvoir afin d’auditionner tous les agents de sécurité rapprochés du président Jovenel Moïse», a indiqué le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince Bedford Claude.

Chargé de lancer des poursuites judiciaires au nom de la société haïtienne, ce haut responsable s’est interrogé sur la «passivité» des agents chargés de veiller sur la sécurité de M. Moïse, tué par une douzaine de balles en pleine nuit à son domicile.

M. A. H.