Asmae Rhlalou prend les rênes de la mairie de Rabat

Une femme aux commandes de la capitale

Asmae Rhlalou, du RNI, a été élue, vendredi 24 septembre 2021, présidente du Conseil de la ville de Rabat. A l’issue de la séance de vote tenue au siège de la préfecture, Mme Rhlalou a recueilli 58 sur les 81 voix que compte le conseil, contre 8 voix pour Badia Bennani (PJD), 7 voix pour Hassan Lachgar (USFP) et six abstenions. Elle a bénéficié du soutien des élus du PAM et du Parti de l’Istiqlal, en plus de ceux de sa propre formation politique.

Asmae Rhlalou est la troisième femme à être portée à la mairie d’une grande ville, après Nabila Rmili, à Casablanca, et Fatima Zahra Mansouri, à Marrakech. Le RNI avait décroché 23 sièges au niveau des cinq arrondissements de la capitale au cours des élections communales organisées le 8 septembre dernier. A cette occasion, la nouvelle présidente du conseil de Rabat a qualifié d’historique son élection en tant que première femme maire de la capitale, tout en saluant le bon déroulement du vote.

«En tant que maire, je vais agir de concert avec la majorité et l’opposition dans l’intérêt de la ville et sa population», a-t-elle déclaré au terme de la séance de vote, affirmant qu’elle tend la main à tout le monde pour parvenir à améliorer les conditions de vie de la population. L’élection de Asmae Rhlalou intervient après une séance houleuse qui a eu lieu lundi 20 septembre 2021.

Cette séance a connu des problèmes internes importants marqués par des témoignages de certains élus qui ont fait état de menaces de mort dont ils sont victimes. La police a dû intervenir pour mettre de l’ordre dans la séance, mais celle-ci a fini par être reportée. L’élection d’Asmae Rhlalou marque ainsi un retour à la normale pour la capitale du Royaume qui attend beaucoup de choses des élus.

A.A