CHABAB ACRO, GROUPE ACROBATIQUE MAROCAIN

Des artistes de haute voltige

Chabab Acro est un groupe acrobatique composé de quatre membres passionnés depuis leur enfance par les arts du spectacle. De la ville des fleurs au Maroc aux villes catalanes en Espagne, les membres de cette formation circassienne roulent leur bosse pour promouvoir la richesse culturelle de leur pays.


Natif de Mohammedia, Abdellah Youssoufi est un jeune acrobate marocain qui sillonne les villes catalanes pour partager sa passion pour les arts circassiens avec son public. Trente-cinq ans révolus, Abdellah Youssoufi est à la tête d’un groupe acrobatique très courtisé en Europe et dans les pays du Golfe. ‘‘Je me suis produit dans plusieurs villes européennes dont l’Espagne, l’Italie et la France’’, nous dit-il. Dès lors qu’il a rejoint le cycle secondaire qualifiant, le jeune artiste s’est brusquement consacré à son domaine de prédilection. Par conséquent, il s’est heurté pendant quelque temps au refus catégorique de ses parents car, selon eux, l’acrobatie n’est pas un domaine sûr et stable au Maroc. Il finit donc par donner raison à ses progéniteurs et s’inscrit à une formation professionnelle. ‘‘Tout en m’entraînant assidûment au gymnase et sur la plage’’, précise ce père de trois enfants. Et de conclure : ‘‘Il était hors de question que je m’en tienne à l’écart’’.

A l’époque, le jeune équilibriste s’entraînait avec ses trois amis, avec lesquels il partageait beaucoup d’affinités. ‘‘On était tous issus de la Kasbah de Mohammedia. Et le plus important, c’est que nous partagions la même passion’’, racontent les membres de Chabab Acro.


Sortir de sa chrysalide
Après de nombreuses années d’entraînement et de dur labeur, Abdellah Youssoufi s’est fait à l’idée que la création d’un groupe acrobatique était nécessaire pour se faire un nom sur la scène artistique nationale. Et il s’avère que son idée n’a pas tardé à se concrétiser. ‘‘J’estimais qu’il était temps pour moi de me concentrer sur mon avenir’’, justifie-t-il. ‘‘j’avais roulé ma bosse dans presque toutes les villes du Royaume pour animer des spectacles qui m’ont permis d’affiner mes compétences, estime-t-il. Aussitôt dit, aussitôt fait. Il officialise la création de ‘‘Chabab Acro’’ en 2010. Le groupe est parvenu à sortir de sa chrysalide en un temps éclair, et le quatuor commence à se faire accoster dès la première année de son activité par des metteurs en scène et des organisateurs d’événements étrangers.

Deux ans après leur alliance, les membres de Chabab Acro ont pris part à un festival dans la cité ocre. ‘‘Grâce à notre participation, nous avons pu effectuer un stage d’une durée d’un mois à Amiens en France’’, raconte M. Youssoufi. ‘‘Nous avons été formés par des professeurs émérites des arts du spectacle, ce qui nous a permis de bonifier nos prestations’’, s’accordent à dire les membres de Chabab Acro. Mais ils ne comptaient pas s’arrêter en si bon chemin. En 2015, leur est venue l’idée de participer à l’émission ‘‘Arabs Got Talent’’. Peu de temps après leur passage sur le petit écran, le quatuor a été démarché par une entreprise espagnole.

Depuis 2016, les quatre artistes formant Chabab Acro passent six mois dans la péninsule ibérique ainsi que dans certains pays du Golfe. ‘‘On anime des spectacles à l’occasion des manifestations culturelles et artistiques organisées à l’échelle de l’Espagne, mais également à Dubaï, Abu Dhabi, Qatar... Actuellement en tournée en Espagne, ils mettront le cap sur les pays du Golfe avant de regagner leur pays à la prochaine rentrée scolaire. ‘‘Nous sommes fiers de représenter le Maroc à l’international. Cette expérience nous permet de vulgariser davantage notre riche culture multiséculaire’’, concluent les membres de cette troupe.

Articles similaires