Arrestation à Oujda d'un repris de justice en possession de 10.600 comprimés psychotropes

Le service préfectoral de la police judiciaire d'Oujda a procédé à l'arrestation, dimanche, d'un repris de justice et la saisie d'un total de 10.600 comprimés psychotropes de type Rivotril en sa possession, indique un communiqué de la Direction Générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Cette arrestation s'inscrit dans le cadre des efforts menés par les services de sûreté pour la lutte contre le phénomène de trafic des comprimés psychotropes, selon la même source.

L'enquête de terrain menée par les services de la sûreté nationale, précise le communiqué, a permis l'arrestation du mis en cause (35 ans) en flagrant délit au niveau de la gare de péage de l'autoroute, et la découverte de la cargaison de drogue saisie qui était soigneusement dissimulée dans la porte arrière de la voiture qu'il conduisait.

Les informations préliminaires de l'enquête indiquent que le mis en cause œuvre dans le cadre d'un réseau criminel organisé qui était l'objet d'une filature policière minutieuse durant une longue période. Cette opération a abouti à l'appréhension du mis en cause, et ce dans l'attente de l'arrestation des autres participants et complices présumés dans cette opération, ajoute-t-on de même source.

Le mis en cause a été placé en état de détention préventive en vue de la poursuite de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, conclut le communiqué.