Arrestation à Nador d'un repris de justice et saisie de 38.000 comprimés d'ecstasy

rivotril


La brigade de la police judiciaire relevant de la préfecture de police de Nador a arrêté, mercredi soir, sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la sécurité nationale (DGSN), un repris de justice et saisi un total de 38.000 comprimés psychotropes de type "ecstasy".

Lors de cette opération, il a été également procédé à la saisie d'une voiture portant des plaques d'immatriculation falsifiées et d'une autre utilisée par le mis en cause dans le transport et le trafic des comprimés psychotropes , outre une somme d'argent en devises nationales et européennes, précise un communiqué de la DGSN.

Le prévenu a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du Parquet général compétent, ajoute la même source, notant que cette opération s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par les services de sécurité dans la lutte contre le trafic de drogue, particulièrement les comprimés psychotropes.