Armement: Les fameux H35 pour les Forces royales air

L’armée marocaine sera donc la douzième à se doter de H35. En effet, les Forces royales air (FRA) viennent de passer commande auprès du constructeur Airbus Helicopters pour se doter de cet hélicoptère d’entraînement militaire primaire considéré comme étant la référence en la matière à l’échelle mondiale.

“Il s’agit d’un hélicoptère multirôle fiable et économique, parfaitement adapté à la transition vers des avions plus complexes,” a précisé à son égard le responsable Afrique/Moyen-Orient d’Airbus Helicopters, Arnaud Montalvo, tout en félicitant de l’achat effectué par les FRA. Si l’on ne sait rien du montant exact que ces dernières comptent débourser, Airbus Helicopters a toutefois indiqué qu’en plus de l’achat, les FRA bénéficieront également d’un programme de formation aussi bien au profit des pilotes instructeurs que ceux de maintenance.

Ce programme, qui a bénéficié à des milliers de pilotes de par le monde pour un total d’heures de 400.000, est ainsi considéré comme un des meilleurs au monde, faisant référence auprès des différentes flottes aériennes de la planète. Chose sans doute de nature à renforcer le statut référence des FRA au niveau du monde arabe et de l’Afrique, celles-ci étant notamment réputées d’y disposer de certains de meilleurs pilotes actifs. Les FRA avaient, entre autres, pris part à partir de 2015 à l’opération Tempête décisive menée par l’Arabie saoudite au Yémen pour y restaurer son président légitime, Abdrabbo Mansour Hadi, qui avait quitté son pays après l’entrée des milices chiites houthies appuyées par l’Iran dans la capitale, Sanaâ, y perdant alors le pilote Yassine Bahti dont l’avion de chasse de F-16 avait essuyé un accident.

Mais c’est surtout dans l’objectif de protéger le territoire national que leur développement se fait, du fait des menaces constantes de guerre proférées par l’Algérie, dont les responsables avouent qu’ils souhaitent en découdre avec le Maroc au plus vite de peur de se faire dépasser.