LA LOI M’A TUER

Maroc Hebdo

N° 1454 Du 23 au 29 septembre 2022

LA LOI M’A TUER

Télécharger en PDF

 

Des centaines d’avortements clandestins par jour au Maroc. Une situation qui tourne parfois au drame, comme c’est le cas pour la petite Meriem dans le village de Boumia. Les parents, l’État, la société… TOUS COUPABLES.

Edito
04 Les sempiternelles quatre vérités du Maroc

Direct
05 Aziz Akhannouch devant l’assemblée générale de l’ONU
06 Driss Chahtane: “Ma vision pour la presse”
07 Le Prince Moulay Rachid aux funérailles de la reine Elizabeth II
08 Un prélude au dégel des relations diplomatiques entre Rabat et Paris ?
09 Brahim Saâdoun enfin libre!
10 Démission du ministre des Affaires étrangères de la junte militaire
11 Le président ivoirien appelle à libérer les 46 détenus ivoiriens au Mali

Politique
12 Rabat et Abuja commencent à passer à l’acte

Couverture
14 “La loi m’a tuer”
16 Un drame affreux
20 Entretien avec Chafik Chraïbi
22 Un combat acharné pour la dépénalisation de l’avortement
23 Interview de Lahcen Ben Brahim Sguenfle
24 Le marché de l’horreur

Economie
26 L’agriculture marocaine face au choc climatique
28 Le Partenariat Public-Privé: Quelles perspectives ?
29 Les ambitions de Fatima Zahra El Mansouri

Société
34 Présence inquiétante de chiens errants dans plusieurs villes au Maroc
36 Journée mondiale de l’Alzheimer
37 Lancement du label national “Sans Gluten” par l’IMANOR
38 Quand écouter rime avec danger

Culture
40 Le rendez-vous du brassage culturel
42 Tanger déroule son tapis rouge au cinéma marocain
44 Entretien avec Khalid Saïdi

Sport
46 Hamdallah, banni jusqu’au bout

Chronique
50 Quand l’école de qualité fait défaut


Assemblée générale de l’ONU : Les sempiternelles quatre vérités du Maroc

Tout le monde sait que l’Algérie est responsable de la création et du maintien du différend artificiel autour du Sahara marocain. Quand les pères de l’ordre international actuel tranchaient en fave

Lire la suite

Brahim Saâdoun enfin libre!

Brahim Saadoun reste en vie. Le jeune étudiant marocain en Ukraine, condamné à mort par un tribunal séparatiste pro-russe en juin 2022, a bénéficié d’un échange de prisonniers entre Kiev et Moscou

Lire la suite

Avortement clanedestin : Un drame affreux

Le 20 septembre 2022, le net marocain a décrété une journée de “deuil en ligne pour Meriem. Une jeune fille de 14 ans, enceinte de trois mois, dont le corps chétif n’a pas pu supporter l’atrocité d’un

Lire la suite

Chafik Chraïbi : "J’accuse le gouvernement, pour son incapacité à faire avancer le chantier de la légalisation de l’avortement"

Médecin spécialiste et activiste engagé pour la légalisation de l’IVG au Maroc, Dr. Chafik Chraïbi accuse la loi et le législateur d’être responsables du drame de Boumia, où une adolescente est dé

Lire la suite

Quatrième édition du festival "Littératures itinérantes"

La ville de Fès abrite, le 1er octobre 2022, la quatrième édition du festival “Littératures itinérantes”. Un rendez-vous littéraire qui souhaite vulgariser les échanges entre écrivains et lecteurs

Lire la suite

Zineb Mekouar : "La littérature permet aux peuples de mieux se connaitre"

Vous faites partie des quarante écrivains qui participeront à la 4e édition de l’événement culturel «Littératures itinérantes» à Fès. Qu’est-ce qui a motivé votre présence à cet évènement? Je sui

Lire la suite

Un prélude au dégel des relations diplomatiques entre Rabat et Paris ?

Organiser ces rencontres et mettre en exergue les réalisations concrétisées par le Maroc dans ses provinces du Sud est un signe avant-coureur qu’en France, il existe une volonté de tourner la page

Lire la suite

Gazoduc afrique atlantique : Rabat et Abuja commencent à passer à l’acte

Près de six ans après avoir été initié par le roi Mohammed VI et le président nigérian Muhammadu Buhari, le projet de pipeline ouest-africain se voit concrétisé par un mémorandum d’entente qui ser

Lire la suite

LA LOI M'A TUER

Des centaines d’avortements clandestins par jour au Maroc. Une situation qui tourne parfois au drame, comme c’est le cas pour la petite Meriem dans le village de Boumia. Les parents, l’État, la so

Lire la suite

Autorisation de l'IVG au Maroc : Un débat permanent

Le décès de l’adolescente Meriem (14 ans) après un viol suivi de grossesse dans la nuit du 6 au 7 septembre 2022 lors d’un avortement clandestin dans la commune de Boumia, à Midelt, suscite une va

Lire la suite

Un combat acharné pour la dépénalisation de l’avortement

La sordide histoire de Meriem, 14 ans, violée et décédée le 6 septembre dernier suite à un avortement clandestin a suscité l’émoi de la société et l’ébullition des association féminines. Le cau

Lire la suite

Lahcen Ben brahim Sguenfle : "Il est possible de légaliser l’avortement dans certains cas"

Pour Lahcen Ben Brahim Sguenfle, rien ne s’oppose à une loi qui encadre l’interruption volontaire de grossesse dans les cas où elle représente une nécessité. L’avortement est-il explicitement i

Lire la suite

Avortement : Le marché de l’horreur

Quoiqu’illégal au Maroc, l’avortement est pratiqué par des centaines de filles qui n’ont pas le choix et présente un marché qui fait florès aux professionnels de la santé. Ce sont entre 600 et

Lire la suite

L'agriculture marocaine face au choc climatique

Les récentes sécheresses ont rappelé avec force l’exposition de l’économie marocaine aux aléas pluviométriques. Ça fait plus d’une semaine que nos agriculteurs guettent le ciel dans l’espoir de

Lire la suite

Le centre marocain de conjoncture publie un spécial portant sur le partenariat public-privé

Le débat sur l’investissement public est récurrent à l’occasion de la présentation de chaque projet de loi de Finances (PLF) devant le Parlement. Le Centre Marocain de Conjoncture (CMC), que di

Lire la suite

Les ambitions de Fatima Zahra El Mansouri

Ce dialogue national a pour but de sortir avec des propositions et recommandations concrètes en vue de l’élaboration d’une nouvelle politique publique dans le domaine de l’urbanisme et de l’habita

Lire la suite

Le français Alten ouvre un nouveau site de production à Tétouan

Alten Maroc a connu depuis 2017 une croissance exponentielle. Son effectif est passé de 200 collaborateurs en 2018 à plus de 1.200 en 2022. Pour les dirigeants du groupe, cette stratégie multisect

Lire la suite

Présence inquiétante de chiens errants dans plusieurs villes au maroc

Morsures mortelles, nuisances sonores, harcèlements… Les chiens errants n’ont jamais été aussi dangereux au Maroc. Une menace grandissante qui impose des solutions urgentes. Vous en avez probab

Lire la suite

Journée mondiale de l'Alzheimer : Focus sur une pathologie incurable

Au Maroc, le nombre de personnes atteintes d’Alzheimer et de démence est estimé à 200.000. Un chiffre qui devrait atteindre 400.000 cas en 2050. L’Alzheimer a toujours la vie dure au Maroc. Et

Lire la suite

Lancement du label national "Sans Gluten" par L'IMANOR

Les entreprises qui souhaitent décrocher ce label doivent répondre à un certain nombre d’exigences sanitaires sur toute la chaîne alimentaire allant de la production primaire à la consommation fin

Lire la suite

Quand écouter rime avec danger

Pertes auditives, troubles du sommeil, fatigue excessive, accidents de la circulation, manque de concentration et d’attention… Autant de conséquences néfastes de l’utilisation excessive des écoute

Lire la suite

Tanger déroule son tapis rouge au cinéma marocain

Il y aura toujours un avant et un après la 22ème édition du Festival national du Film de Tanger. Une organisation réussie, une programmation riche et diversifiée et surtout des films qui révolutio

Lire la suite

Khalid Saïdi : "nous travaillons pour permettre au cinéma marocain de bien se positionner sur l’échiquier mondial"

L’avenir du Fonds d’aide à la production cinématographique nationale a été au centre de la première conférence de la 22ème édition du Festival national du film de Tanger. Khalid Saïdi nous livre d

Lire la suite

Hamdallah, banni jusqu’au bout

Même si au plan comptable il demeure le plus grand buteur de l’histoire du Maroc, le Safiot continue d’être ignoré par les sélectionneurs successifs. Un but de la tête sur corner trois minutes

Lire la suite

Quand l’école de qualité fait défaut

L’école marocaine ne peut prétendre sérieusement prendre le chemin de la qualité tant qu’elle laissera se développer en son sein un ensemble de fractures. Aussi bien sociales que territoriales. Sans o

Lire la suite