UN HÉRITAGE EMPOISONNÉ

Maroc Hebdo

N° 1387 Du 26 mars au 1er avril 2021

UN HÉRITAGE EMPOISONNÉ

Le téléchargement du magazine en PDF est réservé à nos abonnés.

Abonnement Se connecter

 

"CES ENSEIGNANTS NE SONT PAS DES CONTRACTUELS, LEUR STATUT EST ASSIMILÉ À CELUI DES FONCTIONNAIRES"
Depuis début mars 2021, les enseignants dits contractuels sont en grève. S’agit-il d’une revendication légitime qui remonte à l’époque du gouvernement Benkirane ou d’une surenchère alimentée par certains syndicats ? Pendant ce temps, des milliers d’heures perdues pour les élèves.

Direct
04 Moncef Slaoui licencié par GSK
05 Le BCIJ démantèle une nouvelle cellule terroriste à Oujda, avec le concours des services américains
06 Le vice-président kenyan défend le plan d’autonomie marocain

Couverture
08 Un héritage empoisonné
12 Saaid Amzazi : “Ces enseignants ne sont pas des contractuels, leur statut est assimilé à celui des fonctionnaires”
15 Enseignants contractuels vs gouvernement
16 Entretien avec Abdelghani Erraki

Politique
18 Le RNI en pole position
21 Hassan Benomar, député et président de l’arrondissement de Aïn Sebaâ
22 Driss Jettou, ancien president de la cour des comptes

Economie
47 Les finances publiques à l’épreuve de la crise de la Covid-19
48 La CGEM et le patronat israélien signent un accord stratégique
50 La Génération Green en marche

Société
54 La mendicité infantile, cet autre fléau qui nous fait honte
56 Interview de Rita El Khayat
57 Importante hausse du taux de pauvreté pendant le confinement
58 Interview de Maryam Bigdeli
60 Un produit efficace qui se développe à la vitesse grand V
61 Vers un couvre-feu à partir de 19h durant le mois de Ramadan?

Culture
62 Entretien avec Mouna Hachim
64 Décès du réalisateurMohamed Ismail, 69 ans

Chronique
66 Lettre ouverte à Monsieur BIDEN, Président des Etats Unis d’Amérique