Après la rupture diplomatique et la fermeture de son ciel, l’Algérie interdit les navires qui transitent par le Maroc


Le régime algérien s’enfonce dans son obsession anti-Maroc. Les autorités de la voisine de l’Est viennent d’interdire tout transit ou transbordement depuis les ports marocains, a révélé le compte X (ex-Twitter) Maroc Intelligence


“Nous avons l’honneur de vous informer que dans le cadre des opérations de commerce extérieur, il a été décidé de refuser toute opération de domiciliation pour les contrats de transport qui prévoient le transbordement/transit par les ports marocains”, peut-on lire dans une correspondance datée du 10 janvier 2024, adressée par l’Association professionnelle des banques et des établissements financiers. 

L’Association en question a également appelé les autorités algériennes à s’assurer auprès des opérateurs économiques que le transbordement/transit n’intervient pas par les ports marocains, avant de procéder à toute domiciliation.

Articles similaires