Angleterre : une toile représentant Arthur Balfour détruite par des manifestants pro-palestiniens


Une activiste de Palestine action détruit au cutter une peinture de Lord Balfour à l'université de Cambridge - Palestine action


Un tableau représentant Arthur Balfour, signataire de la déclaration de 1917 en faveur d'un "foyer national pour le peuple juif" en Palestine, a été endommagé et aspergé de peinture par une militante de Palestine action dans le Trinity College de l'université de Cambridge au Royaume-Uni.

Une action spectaculaire afin que "la complicité britannique avec la colonisation de la Palestine prenne fin". Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux de Palestine action, la militante asperge le visage de l'homme politique britannique avec une peinture rouge "symbolisant l'effusion de sang du peuple palestinien depuis la publication de la déclaration Balfour en 1917". Elle assène par la suite des coups de cutter à la toile peinte en 1914 et conservée par l'université britannique.

Alors qu'il était ministre des Affaires étrangères de 1916 à 1919, Arthur Balfour avait signé en 1917 une déclaration en faveur de l'établissement d'un "foyer national pour le peuple juif" en Palestine. Un document présenté comme le fondement de la future création de l'État d'Israël en 1948.

Palestine Action est un réseau de protestation pro-palestinien qui opère à travers des actions choc pour perturber les marchands d’armes multinationaux. Le groupe cible en particulier les opérateurs basés au Royaume-Uni  et qui livrent des armes utilisées dans le conflit israélo-palestinien

Articles similaires