BP swipe-970x250

Le conseiller royal André Azoulay à la conférence sur les cohésions des sociétés à Singapour


Andre? Azoulay avec  Mme Halima Yacob, pre?sidente de Singapour

«Le Maroc et Singapour ont le privilège de jouer dans la même division, celle de l'excellence et de la modernité sociale». C’est ce qu’a affirmé le conseiller royal André Azoulay, qui participait à la Conférence de Singapour sur la cohésion des sociétés, ouverte par la présidente singapourienne Halimah Yacob, mardi 13 septembre 2022.

«Dans l’espace très sélectif des pays, qui dans le monde, ont fait de la richesse de leur diversité le moteur exemplaire de leur identité, le Royaume du Maroc et Singapour ont le privilège de jouer dans la même division, celle de l’excellence et de la modernité sociale», a souligné M. Azoulay.

S’exprimant en séance plénière devant 800 personnalités venues de 40 pays, M. Azoulay a salué cette initiative «d’autant plus remarquable qu’elle est incarnée par Singapour, qui a choisi de faire des 10 religions qui nourrissent son ADN un atout, une force et le creuset volontariste d’une Nation émergente dont le leadership et le succès font autorité et consensus sur la scène internationale».

«Longtemps Singapour s’est singularisée par l’exceptionnelle réussite de son modèle économique, porté par une dynamique dont le rythme et l’impressionnante croissance se sont rarement démentis depuis plus d’un demi-siècle», a souligné le conseiller de S.M. le Roi, mettant en relief «l’ambition pionnière et visionnaire du Père Fondateur de la République de Singapour, le Premier ministre Lee Kuan Yew, qui a réussi l’exploit de doter son pays d’un niveau de vie supérieur à celui des pays les plus riches et les plus développés du monde occidental».

C’est en faisant écho à cette dynamique unique au monde que le conseiller de S.M. le Roi a mis en perspective l’enracinement inébranlable du Maroc dans la consolidation d’un projet de société qui s’enorgueillit des apports de toutes les civilisations qui ont fécondé son histoire et qui, aujourd’hui, forcent le respect et l’écoute de ce que le Maroc, comme Singapour, sait dire aux autres, dans un temps et une époque fragilisés par l’archaïsme de ceux qui ne savent pas résister aux tentations mortifères du déni, de la fracture culturelle et spirituelle et souvent de l’amnésie de leur propre déterminisme historique.

Portée et incarnée par le leadership de S.M. le Roi Mohammed VI, «figure emblématique de ce qu’en Terre d’Islam ouverture et altérité peuvent apporter à une Communauté des Nations en quête de repères», cette réalité marocaine a été au cœur des entretiens successifs du conseiller royal avec plusieurs ministres de Singapour.

A.A

Articles similaires