Amzazi présente le dispositif pour l’organisation du baccalauréat 2020

Garantir le bon déroulement des examens

Le baccalauréat de cette année se déroule dans un contexte très particulier lié à la pandémie du Covid-19 et de l’état d’urgence sanitaire.

À l’approche des examens du baccalauréat au titre de la session 2020, le ministère de l’Education nationale a ficelé son dispositif pour assurer le bon déroulement de cette opération, qui revêt cette année un caractère particulier en raison de la situation liée à la pandémie du coronavirus.

Ainsi, au cours de son exposé devant le Conseil de gouvernement du jeudi 18 juin 2020, Saïd Amzazi, ministre de l’Education, n’a pas manqué de présenter les grandes lignes du dispositif mis en place pour préparer et accompagner les examens du baccalauréat au titre de l’année 2020. Chiffres à l’appui, Amzazi a détaillé l’organisation des examens en citant le nombre des candidats, les branches, les dates ainsi que les ressources humaines mobilisées, sans oublier la logistique déployée.

Ainsi, selon le ministre, le nombre des candidats au bac s’élève à 441.238 personnes, dont 49% sont des filles. Ces candidats sont répartis pour 282.048 dans l’enseignement public, soit 64%; 36.869 dans le secteur privé, soit 8% et 122.321 candidats libres, soit 28%.

Selon les branches d’études, 57% des candidats (249.338) sont inscrits dans les branches scientifiques et techniques, 41% (184.234) dans les branches littéraires et authentiques et 2% (10.666) dans celles professionnelles.

Pour ce qui est des branches internationales, et selon les données du ministère de l’Education nationale, l’année 2020 enregistre 143 candidats dans l’option «anglais» et 43.638 dans celle «français». Rappelons qu’entre 2017 et 2020, le nombre total des étudiants dans cette branche est passé de 8.130 à 43.781. Par ailleurs, le nombre des candidats au baccalauréat 2020 dans les établissements pénitentiaires est de 856 candidats. 46 centres d’examen ont été mis à leur disposition.

Mesures spécifiques
Concernant les moyens déployés pour l’accompagnement des examens de cette année, le ministre a évoqué les 534 réseaux de correction avec 178 comités (1.040 membres) pour 534 sujets d’examen ainsi que les 91.143 cadres pour la surveillance du déroulement des examens au niveau national, sans oublier les 317 centres de correction, abritant 31.281 correcteurs.

A noter aussi que les examens se dérouleront dans 100 salles couvertes, 145 amphithéâtres et 1.910 établissements scolaires à travers le Royaume. Pour rappel, la session ordinaire (juillet 2020) de l’examen national du baccalauréat aura lieu les 3 et 4 juillet pour les étudiants en lettres, sciences humaines et enseignement authentique et les 6, 7 et 8 juillet pour ceux inscrits dans les branches scientifiques, techniques et professionnelles. Les résultats des examens seront annoncés le 15 juillet.

Pour ce qui est de la session de rattrapage, elle aura lieu les 22-23 et 24 juillet, avec une publication des résultats le 29 juillet. Pour l’examen régional unifié, le ministre a rappelé les dates des 4 et 5 juillet pour la première année du baccalauréat, session ordinaire. Quant aux candidats libres, ils passeront leurs examens, les 1er et 2 juillet pour la session ordinaire et les 20 et 21 juillet pour la session de rattrapage.

Le baccalauréat de cette année se déroulant dans un contexte très particulier lié à la pandémie du Covid-19 et à l’état d’urgence sanitaire, les autorités publiques n’ont pas manqué d’annoncer des mesures spécifiques pour garantir le bon déroulement des examens, et pour veiller à la santé et à la sécurité des enseignants et des étudiants.

Ces mesures vont de l’utilisation de salles ou espaces très vastes, comme les complexes sportifs et de la stérilisation de ces établissements plusieurs fois par jour, à la prise en charge des étudiants (hébergement, transport et nourriture), en passant par la fourniture de masques, gels hydro-alcooliques et des moyens pour mesurer la température. Le respect de la distanciation sociale en plus.


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger