L'AMRVT intensifie son soutien face à l'harcèlement des mineurs

Suite à la vidéo choquante d'un harcèlement sexuel à El Jadida, l’Association médicale de réhabilitation des victimes de la torture (AMRVT) lance un programme robuste pour les mineurs victimes d'abus. Cette initiative offre des sessions thérapeutiques post-traumatiques encadrées par des experts du Centre de traitement affilié.

Soulignant l'impératif d'une collaboration globale, Abdelkarim El Manouzi, président de l'AMRVT, appelle à la création d'un plan national d'intervention. Malgré la reconnaissance de lacunes dans les programmes existants, l'association, dans un communiqué du 22 août, exhorte à renforcer les dispositifs de prévention tout en adoptant une approche multidimensionnelle.


Désormais, l'AMRVT, initialement centrée sur les victimes de torture, embrasse une mission élargie, soutenant diverses populations vulnérables, malgré des ressources limitées.

Articles similaires