Nouvel allègement des procédures d’entrée au Maroc

VOYAGEURS EN PROVENANCE DES PAYS DE LA LISTE B

Les voyageurs en provenance des pays de la liste B devront observer une quarantaine de dix jours dans l’une des dix-sept villes choisies par le ministère des affaires étrangères. Ceux ayant séjourné plus de dix jours dans un pays de la liste A sont exemptés de cet isolement.

La réouverture des frontières marocaines est effective depuis le lundi 15 juin. Toutefois, les voyageurs qui envisagent de venir au Maroc devront respecter certaines conditions en fonction de leurs pays de provenance, comme précisé par la diplomatie marocaine.

Ceux qui proviennent d’un pays de la liste A doivent présenter un certificat de vaccination attestant qu’ils ont été complètement vaccinés avec les vaccins acceptés par le Maroc, à savoir AstraZeneca, Sinopharm, Sputnik, Pfizer/BioNTech, Janssen, du laboratoire Johnson &Johnson, Covishield, du laboratoire Serum Institute of India, Moderna et Sinovac.

A défaut, présenter un test PCR négatif datant de 48 heures maximum. D’après le ministère de Santé, «une personne est considérée complètement vaccinée après deux semaines de la dernière dose requise (une dose pour les vaccins unidoses et deux doses pour les vaccins à deux doses)».

17 villes retenues pour la quarantaine
Par contre, pour les passagers de la liste B, la procédure semble plus compliquée. Ils sont non seulement obligés de présenter un test PCR négatif de 48 heures maximum, mais doivent aussi observer une quarantaine de dix jours dans des hôtels et subir un nouveau test PCR au 9e jour, à la charge du ministère de la Santé.

Jusque-là, ces nombreux voyageurs n’avaient aucune idée sur leur lieu de résidence durant la quarantaine. Nezha El Ouafi, ministre déléguée aux Affaires étrangères, chargée des Marocains résidant à l’étranger, a éclairé leur lanterne en révélant, mardi 15 juin, la liste des dix-sept villes retenues. Il s’agit de Casablanca, Marrakech, Tanger, Nador, Al Hoceima, Tetouan, Ouarzazate, Agadir, Tanger, Rabat, Fès, Laâyoune, Aït Melloul, Essaouira, Assilah, Inezgane et Oujda.

Elle a précisé que les noms des établissements hôteliers choisis seront bientôt annoncés et que les frais de transport de l’aéroport à l’hôtel seront à la charge des voyageurs. Dans la même journée, le ministère de la Santé annonce, dans un communiqué, que cette catégorie de passagers sont exemptés de quarantaine après un séjour de plus de dix jours dans un des pays de la liste A. Un assouplissement qui devrait faire des heureux, surtout ceux qui redoutaient ce fameux isolement.