Alerte info: Le Conseil de sécurité de l'ONU adopte sa première résolution pour un "Cessez-le-feu immédiat" à Gaza


Conseil de sécurité de l'ONU


Une évolution très importante pour mettre fin à l'agression israélienne dans la bande de Gaza. Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté, ce lundi 25 mars 2024, sa première résolution pour un "cessez-le-feu immédiat" à Gaza, plus de cinq mois après le début du conflit qui oppose Israël au mouvement palestinien Hamas.

"Le Conseil de sécurité vient d'approuver une résolution très attendue sur Gaza, exigeant un cessez-le-feu immédiat et la libération immédiate et inconditionnelle de tous les otages. Cette résolution doit être mise en œuvre. Un échec serait impardonnable", a commenté le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres sur X (ex-Twitter).

La résolution adoptée sous les applaudissements par 14 voix pour, et une abstention, "exige un cessez-le-feu immédiat pour le mois du ramadan" - qui a déjà commencé il y a deux semaines -, lequel doit "mener à un cessez-le-feu durable", et "exige la libération immédiate et inconditionnelle de tous les otages".

Les États-Unis se sont finalement abstenus, permettant au Conseil d'adopter la résolution avec les voix des 14 membres restants. La résolution adoptée lundi est issue du travail des membres non-permanents du Conseil, qui ont négocié tout le week-end avec les États-Unis pour tenter d'éviter un nouvel échec, selon des sources diplomatiques.

La résolution réclame d'autre part la "levée de tous les obstacles" à l'aide humanitaire. La nouvelle résolution condamne d'autre part "tous les actes terroristes", mais sans mentionner les attaques du Hamas du 7 octobre.

La résolution adoptée lundi par le Conseil de sécurité de l'ONU exigeant un "cessez-le-feu immédiat" à Gaza "doit être un tournant" pour mettre un terme à l'"agonie" des habitants de la bande de Gaza, a réagi, pour sa part, l'ambassadeur palestinien à l'ONU.

Articles similaires