Aït Melloul : Un policier contraint d'utiliser son arme de service pour arrêter un repris de justice



Un inspecteur principal de police exerçant au commissariat d'Aït Melloul a été contraint, vendredi soir, de tirer cinq balles de sommation de son arme de service pour interpeller un repris de justice, soupçonné dans une affaire de double homicide volontaire.

Au moment de son arrestation, le mis en cause (19 ans) a manifesté une violente résistance aux éléments de la police et les a menacés d'une machette avant de prendre la fuite en sautant dans une rivière, obligeant l'un d'eux à faire usage de son arme de service, précise la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Le suspect avait commis un homicide volontaire à l'arme blanche, jeudi soir, dont ont été victimes deux repris de justice, âgés de 25 et 26 ans, suite à des conflits personnels, ajoute la DGSN.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête qui se poursuit sous la supervision du Parquet général compétent pour faire la lumière sur cette affaire.

Articles similaires